PERMIS MOTO : Plateau Réussi !!!!

Le rendez-vous est fixé à 7h du matin. J’arrive quelques minutes en avance, pour avoir le temps de m’équiper.

Nous sommes 6 candidats, dont un qui a été recalé la veille (il a foiré le parcours lent : 2 erreurs de parcours…). Une seule fille pour 5 garçons. Tous titulaires du permis B.

Nous partons donc avec une moto conduite par l’un d’entre nous et les autres répartis dans 2 voitures.

Dans la voiture ça discute beaucoup, surtout du permis et des fiches. On écoute d’une oreille les conseils de Yohan qui nous conduit. La tension est très palpable dans la voiture, à couper au couteau… Je ne suis pas très sur de moi, surtout après la séance catastrophique de la veille… mais bon faut y aller !!

On arrive avec un bon quart d’heure d’avance sur le lieu d’examen : une langue de bitume entre l’autoroute, une nationale et la voie ferrée, près du Perray. Sur le côté droit de la piste, des herbes folles qui devrait empêcher l’exercice de l’évitement de ce côté là (tant mieux, je préfère l’autre !).

L’inspecteur n’est pas encore arrivé. On en profite pour faire une révision rapide des vérifications.

Il y a aussi 2 autres candidats d’une autre moto-école.

L’inspecteur arrive : il place les cônes de la poussette et contrôle nos permis de conduire. Il détermine ainsi l’ordre de passage. Les 2 candidats de l’autre moto-école commenceront, puis nous. Je suis en avant-dernier.

On procède au tirage au sort des parcours. C’est l’évitement gauche qui tombe !! cool ! Le parcours lent est un des plus simples.

On commence par la poussette :

Nous faisons la reconnaissance avec l’inspecteur. Pas de surprise. Il faudra bien faire attention à sortir large au retour pour bien remettre la moto dans l’axe.

Ça commence !

Passant avant dernier, j’ai tout le loisir d’étudier le passage de mes camarades et de profiterde leurs erreurs. Il est vrai que la poussette, je n’en ai fait que le premier cours de plateau. En majorité, le parcours en poussant la moto ne pose pas de problème et tout le monde le réussi. Par contre, les vérifications (qui sont faites dans la foulée du parcours par tirage au sort individuel) sont beaucoup plus laborieuses. On n’entend pas ce qui est dit, mais à voir la tête des candidats, on devine ceux qui ont B. Les 2 mecs de l’autre moto-école se tapent B. La fille est la première à remporter un A. Puis les autres : BBAAB. Donc en gros ce n’est pas fameux, mais je m’en tire avec un A ce qui me permet d’avoir B aux 3 autres épreuves. Un peu de stress s’en va. Je suis tombé sur la vérif Éclairage et Sécurité Moto-Pilote.

On passe au parcours lent dans la foulée.

La reconaissance est faite et commentée par l’inspecteur.

Pas de surprise non plus, on peut tourner aussi large qu’on veut lors du demi-tour avec le passager.

Les 2 mecs de l’autre moto-école s’élancent tour à tour, alternant les postes de pilote et passager. C’est un peu tremblotant pour le premier mais ca passe. Ils obtiennent tous 2 un A.

La fille s’élance avec l’un de nous comme passager (le seul qui se disait mauvais passager). Départ parfait, demi-tour, et là, on voit la moto qui fait un hoquet, cale. Un pied par terre, puis le 2e, et la chute est évitée de peu. Elle repart, dépose le passager et fait le slalom de façon parfaite. Mais cela vaut C : elle a posé les 2 pieds par terre successivement, ce qui lui compte 2 fautes, alors que si elle les avait posés ensemble cela n’aurait constitué qu’une seule faute et donc noté B). 2e essai : elle part avec un autre passager, passe son demi-tour sans problème cette fois, dépose son passager et entame le slalom et patatras, touche un cône et rate une porte. C’est terminée pour elle : 2e note C, c’est éliminatoire.

Le 2 e s’élance et au moment de faire le 1/2 tour, il cale lui aussi !!! pose les 2 pieds par terre et continue. Il envoie valser un cône du slalom et c’est la note C. Au 2e essai ça passe mieux.

Le 3e y va, et dans la lignée des précédents, on voit le hoquet de la moto, mais il réussi à ne pas caler sans trop dévier de la trajectoire et passe son slalom sans problème.

A moi : ayant vu ce qui est arrivé aux autres, je prend soin de mettre un peu plus de gaz dans le 1/2 tour. (Yohann m’a proposé de remonter le ralenti pour éviter ça, mais ça aurait eu pour conséquence de devoir faire le slalom plus rapidement, donc non !) Malgré cela, la moto est proche du calage, mais avec un peu d’embrayage et de gaz, je l’empêche de caler. Je pose le passager et passe mon slalom et touchant un peu une barre (en fait le socle qui tient la barre en fer). Ca ne me compte pas une faute. Demi-tour et arrêt. Note A !!

On passe maintenant au parcours à allure normale. C’est donc l’évitement gauche qui a été tiré au sort.

Même principe que pour les épreuves précédentes : reconnaissance du parcours, puis c’est parti.

Le 1er s’élance, prend trop de vitesse et percute les 2 premiers cônes du slalom. Note C d’office. Il termine le parcours avec un bel évitement (Il faut TOUJOURS terminer le parcours). Au 2 essai ça passe très bien. 2e concurrent prend un A au premier essai.

Ensuite c’est à nous. L’unique fille étant éliminée, notre premier candidat manque ses 2 essais et est donc éliminé. Le 2e passe sans encombre au 1er essai.

A moi : je m’élance, mais clairement pas assez vite, je fait le parcours sans faute et m’arrête bien entre les 2 cônes. L’inspecteur vient me voir et me lance : « vous faites du tourisme monsieur ? Vous êtes 1’5 au dessus de la limite réglementaire ! ». Blam. 2e essai. Je me lance plus vite cette fois. Les premiers cônes passent de justesse. L’idée de l’échec me traverse l’esprit 1/4 de seconde et je me remotive et élargi mes trajectoires. Demi-tour propre et serré (ne pas regarder les lignes) puis retour et évitement. Pas de faute. L’inspecteur arrive et me dit que cette fois c’est bon. note A.

Notre dernier candidat a également besoin des 2 essais pour valider son parcours.

Déjà 3 éliminés parmi nous. Il ne reste que les fiches. Cela serait trop con de rater son plateau à cause de ça…

On y va, cela dure assez longtemps par candidat. Tous obtiennent leur plateau. A mon tour. Je tire au sort la fiche n°15 : Stabilité et trajectoire. Le plan sous les yeux, je sors tout ce dont je me souviens de la fiche. Il m’oriente sur un oubli avec une question. Ca a du durer 2 minutes et il me dit que c’est bon. Même pas de question complémentaire de panneaux. Note A !!!!

Eh voilà j’ai mon plateau !!!! Soulagement…

Sur la route du retour, on discute un peu moto. L’examen de circu aura lieu le 23, soit exactement dans 15 jours. Le temps de faire quelques heures de circulation.

4 thoughts on “PERMIS MOTO : Plateau Réussi !!!!”

Laisser un commentaire :