Sac à dos Millet Hiker II 38

Millet Hiker 2 38

Millet Hiker 2 38

Petit retour sur un accessoire indispensable pour tout randonneur ou trekkeur : le sac à dos.

A l’occasion de notre voyage en Jordanie au Printemps dernier, j’ai eu l’occasion d’éprouver mon dernier achat : le sac de chez Millet : le Hicker 2 38.

Il présente les principales caractéristiques indispensables d’un bon sac à dos de trek : estampillé Allibert sur la pochette de ceinture, il s’agit donc d’un sac à dos de 38L de contenance. Bretelles anatomiques réglages, armature rigide, ceinture ventrale large.

Sa poche principale présente une large ouverture zippée et peu se scinder en 2 à l’aide d’une paroi amovible elle aussi zippée. Si on choisit cette division du sac, on peut accéder à la poche du fond par l’extérieur du sac (pratique) et si une choisit la poche unique, cette ouverture (zippée) permet un accès au fond du sac, (donc pas besoin de vider tout le sac pour accéder à un truc au fond).

Toujours dans la poche principale, on retrouve un compartiment pour le camelbag, avec une sortie dédiée pour la pipette (fermée par un velcro), ainsi qu’une petite poche zippée pour ranger les papiers à ne pas perdre (passeport, argent…)

Sur le dessus du sac, on retrouve en haut une poche zippée, une 2e en dessous, un peu plus large, puis l’ouverture pour l’accès fond de sac et une poche filet tout en bas. Le sac est muni de multiples attaches élastiques et sangles.

Sur le côté du sac, on trouve une poche filet d’un côté pour une gourde par exemple, et de l’autre une poche zippée contenant une cape de pluie (amovible).

Enfin, sur la ceinture, une petite poche zippée (fixe malheureusement).

Les bretelles disposent de repose-mains, d’une sangle pectorale réglable.

Je crois que j’ai fait le tour du sujet là…

Conditions du test : Nous avons marché à peu près 6 heures par jour sur tout types de terrains (caillasse, sable, dur) avec environ 300m de dénivelé positif. Temps sec et chaud (30°)

Confort: je n’ai ressenti aucune gène lors du portage. Alors l’armature du sac a beau être aérée respirante et tout, cela ne change rien : on transpire ! Ce n’est pas à sac-filet, donc c’est moins efficace.

Utilisation: Les zips sont parfois un peu durs à manipuler, celui de la grande poche un peu, mais surtout celui de la poche à la ceinture (impossible de la manipuler sans les 2 mains libres). A l’usage, la double poche ou l’accès fond-de-sac sont très utiles, et je crois que j’aurai du mal à m’en passer si je change de sac. Il a des attaches pour des sangles sur les bretelles. Je m’en suis servi pour attacher l’appareil photo à l’aide d’un petit mousqueton, très pratique aussi. Sinon, les multiples poches sont également très pratiques, on peut y ranger tout un tas de fourbis…

Solidité: je ne l’ai pas ménagé : il a été jeté par terre, balancé dans les voitures, traîné dans le sable du désert, râpé contre la roche dans les passages étroits de Pétra. Il a bien tenu le choc : rien de déchiré ou d’arraché, les zips fonctionnent bien malgré le sable.

Prix: 99€ (sauf pour les heureux membres VIP d’Allibert, qui ont droit à 30% de réduction…)

Conclusion : un bon investissement. Seul regret : la poche de ceinture non amovible et difficile à manipuler.

Sac à dos Millet Hicker II 38 : site web de Millet
Poids : 1490g
Coloris : Bossa nova Terre / Rouge Chili / Orage Titane / Terre Titane

Disponible :
au vieux campeur (99€)
expé.fr (99€)

Laisser un commentaire :