Rando #03 – Tour des 4 cantons

Le village de Bairols

Grosse rando dans l’arrière pays aujourd’hui.

Il s’agit d’une randonnée au départ de Bairols, dans la vallée de la Tinée. Annoncée d’une durée de 6h et d’un dénivelé positif de 1200 m, elle fait le tour de la Pointe des Quatre Cantons, culminant à 1804 mètres).

ACCES

Départ 6h30 de la maison, pour environ 1h15 de route. Depuis Nice, il faut prendre la route de Grenoble. Début de trajet sans grand intérêt. Erreur de ma part sur l’itinéraire qui me fais perdre un bon 1/4 d’heure, puis, une fois entré dans la vallée de la Tinée, la route devient superbe et très agréable en moto, avec de beaux virages. Je me fais bien plaisir, surtout que la moto n’est que peu chargée cette fois 😉

Bairols

Bairols

Le départ de la rando se fait au village de Bairols. Il faut tourner à gauche juste après le village de Roussillon et c’est partie pour 9 km de montée en lacets. La route est assez large, mais l’état du revêtement m’inquiète : je trouve qu’il y a beaucoup de gravillons. Je reste attentif. 3 km plus loin, incroyable : la DDE a cru bon de répandre des gravillons sur toute la chaussée. Il y a bien 1 à 2 cm d’épaisseur de gravillons. Ceux qui font de la moto parmi vous savent bien que le gravillon est l’ennemi de la moto. C’était une vrai patinoire. Donc fin de la montée à allure très très réduite et attention extrême. La journée commence bien !

L'église

DEPART : BAIROLS

Arrivé à Bairols, je pose ma moto sur le parking (superbe et désert :-)), prends mon sac, mes chaussures et c’est parti. Il est 8h36 à ma Garmin.

Petite nouveauté au niveau équipement : j’ai acheté des bâtons de marche . Je les ai pris en format télescopique (plus pratique je trouve, et puis ça rentre mieux sur la moto ;-)).

Reste de l’équipement : 3,5 litres d’eau (poche de 2L + bidon 1,5L), chaussures trail XT Wings, carte IGN Moyenne Tinée 1/25000e…

J’ai trouvé cette rando dans le petit guide Randoxygène.

Le village est superbe, posé sur une crête, entouré de falaises. Il me fait un peu penser au village de Peillon.

B.200

BALISES 200 et 201 – BAIROLS (850m).

Il faut monter jusqu’à l’église, passer sous le porche et prendre le sentier-piste qui monte derrière. Il y a un gros tuyau au milieu. Le suivre :-). Il rejoint une vraie piste un peu plus loin. Là il faut bien regarder en face, il y a un sentier qui monte au dessus de la piste (pas vu de marquage).

La montée se fait en terrain découvert, sorte de garrigue où sautent de nombreuse et volumineuses sauterelles et volent des milliers de papillons (jamais vu autant). Puis quelques arbres apparaissent, et enfin je rentre dans une grande forêt. Le sentier monte régulièrement. Il n’est pas entretenu et je dois franchir de très gros arbres tombés en travers du chemin, tantôt par dessus, tantôt en rampant dessous. Ceci à une bonne vingtaine de reprise. Pas possible de marcher bien vite dans ces conditions.

Col de l'Espella

B.197

BALISE 197 – COL DE L’ESPELLA (1320 m)

J’arrive au Col de l’Espella. Ceux qui veulent faire une rando plus courte peuvent prendre le chemin qui coupe directement vers Le Lac et la balise 196.

Moi je continue, toujours dans cette épaisse forêt vers le col de Courbaisse et près de 400 mètres de dénivelé…

BALISE 204 – CRETE DE CHABANAL (1368 m)

Le sentier monte et descend en permanence et est toujours barré par de nombreux arbres. A partir de la balise 204, la pente s’accentue et le paysage s’éclaircit.

Col de Courbaisse

BALISE 215  BALISE INEXISTANTE – COL DE COURBAISSE (1700 m)

J’arrive au col de Courbaisse. Le panorama est exceptionnel, des deux côtés. Je cherche du regard la balise 215. Point de balise  l’horizon, pourtant le terrain est dégagé. Pas de marquage jaune non plus.

Bon, je continue le sentier. Ah non c’est pas possible. Le terrain a clairement servit de pâturage pour les moutons et le sol est littéralement sillonné. Alors des sentiers, moi j’en vois des centaines !!!!

Je suis ce qui me semble être le vrai sentier, croit voir sur une pierre le marquage jaune (c’est drôle quand dans ces cas là, la moindre tache sur un rocher peut ressembler à un marquage ;-). Quelques centaines de mètres plus loin, je me rends à l’évidence, ce n’est pas la bonne direction. Je grimpe maintenant à pleine pente le plus droit possible, reviens un peu vers le col. Je finis par me retrouver sur un sentier un peu plus large. Toujours pas de marquage. Je reviens au col pour m’orienter correctement avec la carte et finalement je décide que le sentier que je viens de descendre est le bon, et hop je le remonte.

Superbe vue depuis le Col de Courbaisse

Je suis cette piste tant bien que mal, perturbé par les sillons des moutons.

Eau pour moutons

Je perds et retrouve le sentier plusieurs fois, mais au bout d’un moment, plus rien que des herbes hautes et des ronces. Encore perdu ! Je coupe tout droit dans ce qui me semble etre la bonne direction. Au prix de quelques acrobaties et égratignures, je tombe sur une immense bergerie avec plein de moutons partout. Je me dis que pour me venger d’avoir saccagé le sentier et mangé la balise 215, je me ferais bien un mouton à la broche pour le déjeuner 😉

Bon je ne suis pas plus avancé que ça. Ma carte n’étant pas toute récente, la bergerie n’est pas dessus. Coup de chance, 2 randonneurs passent devant moi. Grace à eux et leur carte plus récente, je me retrouve sur le bon chemin et ne tarde pas à apercevoir le balisage jaune. Ouf !

Sainte Madeleine

BALISE 77 – CHAPELLE SAINTE MADELEINE (1120 m)

Pause déjeuner en face de cette minuscule chapelle abandonnée. Puis une piste conduit au hameau de Sarzit.

BALISE 78 et 79 –  Sarzit (1121 m)

La piste se transforme en sentier à nouveau. Marquage aléatoire (il ne devaient pas avoir assez d’argent pour acheter de la peinture ;-)) La progression est plus aisée que dans la montée du début de la journée. Globalement j’ai l’impression de plus monter que descendre sur ce chemin.

Le Lac

BALISE 196 (INEXISTANTE) et 195 – LE LAC (1210 m)

J’arrive au lieu-dit Le Lac. Pas une goutte d’eau ici ;-). La balise 196 est portée disparue et la 195 a du avoir un problème : elle est posée contre un arbre et il manque un panneau indicateur. Me fiant plus à ma carte je poursuis vers le hameau de Saint Martin. Peu avant, le sentier rejoint une route revêtue.

BALISE 190 – SAINT MARTIN (1075 m)

Je touche au but : un sentier part sur le droite en descendant, vers Bairols. Quelques point de vue superbes sur cette partie un peu casse gueule.

Bairols

BALISE 191 – Bairols (850 m)

Ouf ! enfin au bout… Pour fêter mon retour, voilà qu’il se met à pleuvoir ! Il est vrai que le temps pourtant annoncé comme beau, était finalement très couvert.

BILAN DE LA JOURNEE :

Sentiment mitigé sur cette ballade : chemin difficile, balisage faible et grosses galères par moment. Côté positif : superbes panoramas, le village de Bairols, une rando sportive.

J’ai beaucoup apprécié d’avoir les bâtons. Ca aide beaucoup et ça fait bien travailler les bras aussi.

Côté chiffres : 20,78 km en 7h06 (pauses et galères comprises) pour un dénivelé positif de 1742 m (ça me semble beaucoup : le dénivelé annoncé est de 1200m et même si dans mes galères j’ai beaucoup monté pour rien, la différence est trop grande. Cela vient-il du fait que j’ai désactivé la pause automatique ?)

Voir toutes les photos

Les courbes et tracés :

RANDO#03 - Courbes Garmin-Rubitrack (FC, Allure, Altitude)

4 thoughts on “Rando #03 – Tour des 4 cantons”

  1. je confirme, balisage merdique je viens de la faire, ce 19/06/2011, avec carte et tout et tout…moi, c’est pire, je n’ai pas vu le début, alors je me suis trouvée sur une route et à la dernière balise de la fin..je l’ai donc faite à l’envers de vous et meme soucis au niveau 215 où j’ai croisé un randonneur qui s’était déjà trompé et qui utilisait un gps…je n’ai pas paniqué mais heureuse de retrouver des bruits horribles comme ceux de moteurs!!!alors attention, futurs explorateurs, si vous voulez tester vos endurances et vos calmes!!!bon courage!!

  2. nous confirmons aussi, nous nous sommes égarées trois fois, et mêmes erreurs que précédemment : la montée au virage de la piste ne se voit pas, première erreur, puis la montée dans les arbres est assez rude, au col de la courbaisse pas de balise claire et panneaux à l’envers ! donc on a fait la même que vous on est arrivée aux bergeries mais on a pu retomber sur le hameaux de sarzit
    c est joli mais très paumatoire

  3. Déjà 5 ans que j’ai fait cette balade, et apparemment le temps n’a pas arrangé le balisage déjà très faiblard de cette pourtant très belle rando 🙁

  4. oui le petit livre randoxygene l’a supprimé … je pense à cause de ça, donc vexées de s’être si souvent perdues lol on a cherché si on avait de la compagnie .. et oui et y a pas que vous .. c ‘est vrai c’est dommage jolis panoramas

Laisser un commentaire :