Rando #04 – Alban, Ferrat et Michel

La rade à l'aube

Départ 6h du matin pour cette rando au départ de la maison de la Corne d’Or. Programme assez ambitieux : le tour de la rade, du cap Ferrat et montée au plateau Saint Michel. Peut-être plus en fonction du temps restant et de la forme.

Première pause à la boulangerie du col pour acheter de quoi petit déjeuner. Je vous recommande cette boulangerie : le pain y est excellent, tout comme les viennoiseries, pizzas et gâteaux. Pas gouté les pan-bagnats, mais ils ont l’air fameux 😉

Fort du Mont Alban

Puis, j’entame l’ascension du mont Alban par une voie rapide mais raide (je ne la prend pas en running, trop raide). En passant devant l’église, la rue se poursuit par un sentier qui conduit directement au fort du Mont Alban.

Quelques photos du panorama. Le jour se lève à peine. Pas de soleil visible pour le moment, car beaucoup de nuages.

Escaliers de verre

Je continue par la route du fort. Sur la gauche démarre un sentier se dirigeant vers les « escaliers de verre ». Le début est fait une partie du parcours de santé. A mi-pente, des escaliers font suite au sentier. Ces derniers débouchent directement sur la basse corniche, un peu avant l’entrée de Villfranche.

En cours de route, le soleil s’est levé, me permettant de faire quelques photos sympas. C’est assez marrant de voir qu’en jouant un peu sur quelques paramètres de l’appareil photo on peut transformer un lever de soleil en coucher 🙂

La rade à l'aube

Port de la Darse

Les marinières

Peu après l’entrée dans Villefranche, un escalier démarre à droite. Il conduit au port de la Darse. Après avoir traversé le port, je m’engage sur le sentier littoral qui longe les hauts murs de la citadelle jusqu’au centre ville de Villefranche. Je suis le rivage jusqu’à la gare. Je suis mon parcours habituel pour rejoindre le Pont Saint Jean (voir ce billet).

Passable

Je traverse la voie ferrée et prend le chemin des moulins qui trace entre les maisons jusqu’à la villa Ephrussi de Rotschild. A ce niveau je descend par l’escalier qui se présente à ma droite. Celui-ci descend jusqu’à la route, et débouche à quelques encablures du chemin de Passable sur lequel je m’engage à présent.

Petite pause à la plage de Passable, histoire de mettre les pieds dans l’eau. La plage est dégueulasse, visiblement pas nettoyée (pas encore ?). Je continue en direction du Lido.

Le Lido

Le Phare

Juste après celui-ci démarre le sentier des douaniers, qui fait le tour du Cap Ferrat. Je l’ai déjà arpenté à de nombreuses reprises et en particulier en 2008 où je lui avais consacré ce billet.

L’accès a été facilité au moyen de ciment et de béton, qui recouvre une grande partie de l’ancien petit sentier pittoresque. On peut même faire de la course à pied sans problème (j’ai croisé de nombreux runners). Pour descendre dans les criques, il y a maintenant des escaliers en béton… Cela ôte un peu de charme au lieu. Les panoramas restent fantastiques…

Pause petit-déjeuner au pied du phare, face à la mer qui semble infinie… Contemplation de l’immensité…

Après le phare

Sainte Hospice

Après le phare, le sentier se transforme littéralement en route asphaltée. Pas compris l’intérêt, puisqu’elle ne semble pas desservir les somptueuses villas, bien visibles de ce côté ci.

Plus loin il y a toujours cette vaste zone, genre terrain vague, avec des bâtiments délabrés et tagués. Je récupère le chemin que j’ai emprunté la veille en courant, autour de la pointe Sainte Hospice, mais cette fois-ci, après le port de Saint-Jean, je continue le long de la rive jusqu’à Beaulieu.

Port de Saint Jean

Avion au décollage

A partir de là, je fais le même parcours que lors de la rando#01 pour monter au plateau Saint Michel et rentrer sur la Corne d’Or.

Bilan : belle petite rando de 26 km pour 770 mètres de dénivelé positif. A faire le matin de bonne heure. Après ça cogne fort.

5h30 de marche avec les pauses.

Je n’ai pas eu le courage de continuer, mais bon 26 km, ce n’est déjà pas si mal 😉

Voir toutes les photos

RANDO#04 - Courbes Garmin-Rubitrack (FC, Allure, Altitude)

Laisser un commentaire :