Course à pied, le prix de la passion

A l’image des chaussures dorées d’Usain Bolt ou de ces vieilles Nike Air Max, on peut parfois se demander si nos chaussures de running ne seraient pas cousues de fils d’or, vu le prix qu’elles coûtent. Quand j’ai commencé la course à pied, il y a environ un an, je me disais que c’était un des sports le plus pratique et le moins onéreux.

Quoi de plus facile en effet que de mettre ses chaussures et de sortir courir dans le parc à côté ou même plus simplement encore, dans la rue.

Oui mais voilà, moi, pour que je me mette à courir, il a fallu trouver la carotte, le petit truc qui apporterait un intérêt supplémentaire à la course et qui comblerait mon coté geek. Ce petit truc, c’est le capteur Nike+. C’est le point de départ d’une grande aventure, qui ne va pas s’avérer si bon marché que cela…

1. Le matériel

Matériel peu onéreux (19€ le capteur), et pourtant, c’est le point de départ d’une série de dépenses plus ou moins liées… En effet, pour l’utiliser il faut un iPod ou un iPhone. J’ai déjà l’iPhone (ouf ^^). Il a « juste » fallu investir dans un brassard, puis dans des écouteurs adaptés au running…

Après quelques semaines d’utilisation, mes vieilles Asics DS Trainer ont fait savoir à mes genoux qu’il était temps de les remplacer (les chaussures, hein ! pas les genoux^^). J’ai appris alors, que c’était des chaussures pour coureur de moins de 80kg, moi qui à ce moment là était plus proche des 110…). J’ai donc opté pour des Mizuno Wave Creation 11.

Puis l’envie d’analyser plus finement mes entrainements, et éviter de faire n’importe quoi au niveau cardio s’est de plus en plus fait ressentir. J’ai donc investi dans une montre cardiofréquence mètre (Garmin Forerunner 405).

Enfin, il faut quand même des fringues adaptées à a course à pied, et divers petits matériels et accessoires.

Habillement :

  • 3 cuissards (50€)
  • quelques t-shirts (50€)
  • un bonnet Gore (30€)
  • une paire de gants Craft  (30€)
  • un Craft pro zero extreme (40€)
  • une veste coupe vent adidas (50€)
  • un collant long + haut assorti + première couche assorti Décathlon (60€)
  • deux pantalons Kalenji (40€)
  • 3 t-shirts ML Kalenji (25€)
  • une polaire sans manches Kalenji (19€)
  • 2 « buffs » kalenji (16€)

Matériel et accessoires

  • une ceinture porte-bidon Salomon Twin XT (50€)
  • un bidon à main (19€)
  • chaussures Mizuno Wave Creation (136€)
  • lampe frontale Petzl Tikka2+Adapt (38,41€)
  • batterie Petzl Core (29€)
  • lacets XTenex (10€)

Matériel geek

  • un capteur Nike+ (19€)
  • un casque audio Sennheiser PMX (25€)
  • un iPod Shuffle 4G (59€)
  • un cardio-GPS Garmin Forerunner 405 HR (259€)
  • footpod garmin (67€)

2. Les Courses

La compétition est une forme de pratique qui n’est pas obligatoire, mais qui est une source de motivation et encourage la progression.

Malheureusement, dès que l’on s’inscrit à des courses un peu connues, les tarifs s’envolent, et au final, si on rajoute les photos, les déplacements, le budget devient vite conséquent.

  • Foulées de l’assurance : 15€ (inscription) + 15€ (photos)
  • QBRC : 10€
  • Paris-Versailles : 26€ (inscription) + 31,50€ (photos)
  • 10 km de Paris-Centre : 12€
  • 20 km de Paris : 34€
  • Strongman Run : 35€ (inscription) + 20€ (photos) + 100€ (transports)
  • Trail Extreme Lillois : 13€ (inscription + 66€ (transport) + 87€ (hotel)
  • Corrida d’Issy : 13 €

3. Alimentation

L’alimentation est une part importante dans l’équilibre du coureur. Je n’ai répertorié que les produits spécifiques aux compétitions.

  • Gatosport : 30€
  • gels : 30€
  • Barres Mulebar (kit découverte): 24,50 €
  • Gels Mulebar x5 : 15 €
  • Sirop isotonique Tesseire : 3 bidons grenadine  : 9€

4. Presse et librairie

Etant un total débutant, en plus de tous les sites et blogs spécialisés, je me suis penché un peu sur la presse spécialisée. J’ai découvert le magazine Zatopek en juillet et j’ai été conquis. En octobre, devant les grandes difficultés à le trouver en kiosque, je me suis abonné. Concernant les livres, dans certaines Fnac, le rayon running n’est pas trop pourri et on peut y trouver quelques ouvrages intéressants.

Presse spécialisée

  • Zatopek : 4 numéros : 18€
  • Running Attitude : 1 numéro : 4,95€
  • Jogging international : 1 numéro : 4,95€

Livres

  • « Courir, du jogging au marathon » de Michel Delore : 19,80€
  • « Diététique : que manger pour être performant ? » de Jean-Paul Blanc : 22,80€
  • « Secrets d’endurance » de Kecily et Kristof Berg : 9,90€
  • « Courir » de Jean Echenoz : 10 €

GRAPHIQUE RECAPITULATIF

CONCLUSION

J’espère n’avoir rien oublié (j’ai fait ce petit récapitulatif de mémoire, mais en 2011, je tacherai de noter régulièrement les dépenses).

Voilà, plus de 1500€, ça fait une somme colossale !!! (de belles vacances^^). Je n’ai bien sûr pas tout acheté moi-même (l’avantage d’avoir une passion, c’est que l’entourage sait comment être certain de faire plaisir ^^).

Bon, il faut relativiser un petit peu car la partie « matériel » représente 63% de la somme. Cette partie du budget devrait se réduire considérablement en 2011. En effet, je partais de rien en 2010 et j’ai investi au fur et à mesure que je sentais que la course à pied me plaisait et qu’elle allait devenir mon activité physique de base.

Ce petit bilan comptable représente un peu ma façon de pratiquer la course à pied en 2010. Je pense qu’il n’y a pas deux coureurs qui appréhendent ce sport de la même façon. Le total peut sembler très élevé, c’est vrai que cela m’a un peu surpris aussi. C’est le prix de jolies vacances 😀

La course à pied n’est donc pas forcément un sport très économique, surtout pour les geeks 😉 et il faut bien dire que le matériel est cher, pour peu qu’on choisisse de la qualité.

Bon, on peut aussi courir pour pas cher évidemment : une paire de chaussures à 100€, une tenue complète Kalenji à 40€ et c’est bon ^^ (mais limité quand même…)

Rendez-vous dans un an, fin 2011, pour un nouveau petit bilan comptable !

Et vous, avez-vous une idée du budget que vous avez consacré à la course à pied ?

Et pour ce premier billet 2011, je vous souhaite à tous et toutes une bonne année, pleine de courses, de joie et de rencontres.

LIENS

Billets du même type sur d’autres blogs (rajoutés ici au fur et à mesure de leur découverte)

51 réactions à “Course à pied, le prix de la passion

  1. Quand je lis tes lignes, j’ai un peu l’impression que j’aurais pu aussi les écrire. Je suis un peu comme toi, mais les courses et les livres en moins.
    Mes dépenses depuis ma reprise c’est mon le kit Nike avant le Garmin 310XT, mes Mizunos nirvana et mon sac Raidlight, j’oubliai les 25€ de Blog. A la louche j’en suis à près de 485 € depuis août.
    Mais en 2011, je me rachète une paire de trail et je vais faire plus de course…
    Finalement tu as raison, quand on ajoute le tout ça commence à faire 😉

  2. Je me suis fais rapidement la même réflexion…

    J’ai commencé petit juste avec une paire de New Balance, un short, un tee shirt ensuite sont venus les investissements :

    – Garmin 310XT : 240€
    – 2 Tee shirt moulant D4 : 30€
    – Bonnet+Gant : 15€
    – 1 collant GoSport : 30€
    – 1 coupe vent D4 : 34,90€
    – 1 cuissard : 20€
    – Bas de compression mollet Salomon Exo III Calf : 40€
    – 1 sac Salomon pour le trail : 60€
    – 1 frontale Petzl Tikka2 : 25€
    – Divers alimentation/boisson, Isostar/Barre : 50€
    – Inscription aux courses :
    Trail de nuit : 13€
    Berges de Conflans : 12€
    Semi de Paris : 30€
    – Et récemment 1 paire de Mizuno Wave Rider 13 car j’ai commencé à avoir des douleurs aux genoux (symptômes du syndrôme des essuis glace), reprise cette semaine d’ailleurs : 110€

    Ce qui nous fait un beau total d’environ 700€!
    Le choc!

    Par contre effectivement cette année à part d’autres inscriptions et quelques compléments/boissons je n’ai plus besoin de rien!

    1. Merci pour ce petit bilan. Pour ma part j’ai déjà pas mal de dépenses en vue pour ce début d’année (renouvellement chaussures route + trail…)
      Bon courage pour ta reprise !

  3. Tout pareil pour moi 😉 alors quand on me dit la course a pied c’est un sport qui coûte pas cher !!! Peut être mais pas quand t’es un geek !!! Et puis tu as oublié l’hebergement et le nom de domaine du site pour ceux qui comme moi, n’ont que le blog course a pied… Et biensur le temps que tu passe a le tenir à jour, le temps c’est de l’argent !!
    Et bonne et heureuse année à toi

    1. Très juste j’ai zappé le coût du blog (25€ je crois)… Bon, le temps passé dessus, je ne le compte pas, je ne le fais pas au détriment d’autre chose et ça fait partie de la passion 😉

  4. Belle analyse..en effet tout cumulés, ça commence a faire!
    Et encore, comme moi tu n’es pas trop « marques » et privilégie D4 pour les vêtements.
    Et dire qu’il y a quelques années un short, un T-shirt et une paire de baskets suffisaient!!!
    Ne sommes nous pas suréquipé?
    Tout nous pousse à consommer…
    Vive le commerce ! 🙂
    Bonne année 2011, et je fais le vœu que nos chemins se croisent durant cette année 😉

    1. Je ne suis pas focalisé sur les marques en effet. Je trouve que les vêtements D4 ont un excellent rapport qualité/prix. En revanche je n’achèterai pas leurs chaussures 😉
      J’espère aussi que pendant cette année 2011, une occasion de partager un bout de route ou de sentier se présentera 😉

  5. la cap est un sport accessible à toutes les bourses dès lors qu’elle se limite à un jogging dominical dans le parc d’à côté. dans ce cas les dépenses sont quasi négligeables rapportées sur une année.
    en revanche, même à notre modeste niveau, notre façon de pratiquer devient vite onéreuse.
    bilan extrêmement intéressant !

    dans mon cas, je pense que les 3 plus gros postes de l’année sont :
    – 2 paires de pompes (Newton et Mizuno RIder 13) pour 300 euros….
    – Inscriptions courses : + 150 euros (dont MDP et 20km Paris)
    – Diététique : je suis devenu un client régulier d’overtsims. Entre pack marathon, assortiments de gels, spordej et une cure de spiruline, je dépasse allègrement les 100 euros.

    Je refuse d’aller plus loin dans la finesse de l’analyse, c’est trop flippant 🙂

  6. Le problème est de choisir si l’on veut faire du sport ou juste aller courir. Et s’est vrai que, si l’on veut faire un sport de manière optimale, il y a un investissement à faire.
    Si tu avais choisi le cyclisme, tu aurais encore du rajouter le prix du vélo (1500-3500 eur), car pour le reste c’est la même chose (habillement, courses, …).
    Perso, je n’ai pas fait le calcul (surtout pas osé 😉 ), mais il est proche du tien, mis à part les courses qui comptent beaucoup moins cher en Belgique (elles sont moins populaires également).
    Lors de ta prochaine course, ne pense pas trop aux € 😉 .

    1. oh ce n’est pas du tout une obsession heureusement 😀
      C’est vrai que les courses en Belgique ont l’air bien moins chère… je ne vois pas trop d’explications d’ailleurs…

  7. Je crois que ces dépenses sont un peu le cas pour toutes les passions, mais quand elles sont bien vivantes tout cela ne compte plus.
    Je ne te parle même pas de mes chaussures de tango et celles de flamenco, qui dorment dans un placard !

  8. Difficile de ne pas faire le même constat. Entre les chaussures, les vêtements, le GPS, les inscriptions courses, cela revient « cher »…
    Enfin, comme beaucoup de sport/passion !
    Personnellement, je n’ai pas fait le calcul mais ça doit être dans les mêmes eaux :-/

  9. Mine de rien heureusement que Décath existe pour le matériel de base, notamment pour le textile, car les vêtements de marque coutent vraiment une fortune ….

    Mais je sais pas si c’est pareil pour vous moi je suis comme un petit fou quand j’achète un truc j’ai tout de suite envie de l’essayer !!!!!

  10. C’est vrai que ça commence à faire et qu’heureusement que D4 propose des produits raisonnable ( quand on voit les tarifs des vêtements essayés dans les revues…) Par contre dire que la course à pied coute cher, je pense pas, comme toute pratique ou passion, tout dépend de l’approche

  11. ah ben mince alors, c’est vrai que vu comme ça, ça en fait des euros… mais il est vrai que quand on aime, on ne compte pas…Belle analyse !

  12. Je refuse de faire un budget. Ce qui me coûte cher ce sont les déplacements pour me rendre sur le site des marathons. En 2011, je m’en vais à Philadelphie, à Picton (Ontario) et en Alabama pour mon premier ultra. C’est mieux de ne pas trop compter.

  13. Il te faut un sponsor ! Non, sans blague, je ne compte plus mais tu dois t’en douter car je suis une vraie victime et là, tu vois, je redoute le début de l’année avec la sortie de la cascadia 6…Du reste, je crois que mon poste le plus important est celui des déplacement car il y a du TGV et de l’hôtel à chaque fois. Mais comme dis Clara, quand on aime…:-)

  14. Lorsque l’on fait un bilan comptable en prenant en compte, les différents postes de dépenses, cela fait mal.
    Mais, il faut relativiser et voir sur le long terme, les chaussures durent une année, les vêtements, nettement plus longtemps. Les dépenses de l’année passée seront amorties progressivement.
    De plus, Geek et Economies n’ont jamais été compatibles !! 😉
    Au fait Noos’, tu n’as pas compté ta petite merveille de caméra ?? 😉
    Je compte me faire un petit compteur sur mon blog afin de suivre le total du montant des inscriptions et des frais annexes. On verra bien !!

    1. Je ne l’ai pas encore mis en place et je trouve déjà sa valeur élevée alors que janvier est à peine commencé !!
      Pour Noël, prochain, je demande un défibrilateur !! 😉

  15. rien que parce que je refuse de faire des courses à Paris, le budget compétition + transport risque de me faire regretter mon programme 2011 alors j’évite de calculer…

  16. Ne pas compter, ne pas compter, ne pas compter…
    Non sans blague, courir doit être le loisir le moins cher que j’ai eu depuis des années pour des satisfactions/découvertes/rencontres énormissimes, je ne me risquerai pas à compter pour de vrai, au risque de gacher cette idée que je me suis forgée…
    Mais à quelques % je ne dois pas être loin de ton compte 😉

  17. Moi, j’ai l’impression de dépenser moins côté matériel, mais cela doit aussi être parce que je suis moins geek! Ou aussi parce que comme je faisais du sport dans ma vie d’avant, j’avais déjà tout un équipement de short / tee-shirt.
    En revanche, je ne coupe pas à acheter une nouvelle paire de running tous les 6 mois en profitant des soldes.
    En revanche, le gros truc, c’est le budget ‘course’. J’en ai fait 12 cette année, dont certaines très délocalisées (Copenhague, Metz, Lyon). Pour que la pillule passe mieux, on couple en général avec des vacances ou un week-end prolongé. Donc on part visiter et pas courir…
    Pour 2011, n’empêche que comme je dois à aller à New-York, ce sera une grosse pillule!

  18. Moi j’ai depensé € 1188 depuis mai, hors magasines (€100) et nourriture (€50) C’est élevé parce que parfois j’achetes un chose moins cher pour concluder que le truc plus chèr est quand même mieux. Aussi j’ai depensé beaucoup pour l’hiver, avec les vêtements Icebreaker et Craft je peux courir sans avoir froid.

    CHAUSSURES
    brooks gts9 (€ 102,5)
    saucony pro ride 3 (€ 130)

    VETEMENTS
    casquette Nike (€ perdu 1e) (€ 20)
    casquette Nike (€ 20)
    casquette Puma (€ 10)

    chausettes Decathlon (€ 5)
    chausettes Go sport (€ 5)

    collant court decathlon (€ 20)
    collant longue decathlon (€ 20)

    gilet reflective (€ 12)
    Go Sport pantelon et manteau (€ 20)

    maillot manche longue nike (€ 30)
    maneau puma (€ 50)
    manteau bleu (€ 30)
    Nike short pour l’été 2011 (en soldes) (€ 25)
    tshirt (€ 20)

    VETEMENTS POUR L’HIVER
    therma tight craft (€ 56,7)
    therma shirt craft winter (€ 53,1)
    base layer shirt craft zero extreme (€ 55)
    icebreaker shirt base 220g (€ 98,91)

    bonnet craft (€ 19)
    gants adidas (€ 20)
    gants Nike (€ 18)

    ACCESOIRES
    poids pour les chevilles (€ 13)
    port bidon salamon (€ 35)

    GEEK + SOFTWARE
    garmin forerunner 305 (€ 228)
    montre cardio Decathlon (€ 20)
    runkeeper pro (€ 7)
    runkeepr live (€ 20)
    sporttracks (€ 25)

    1. merci pour ce bilan très détaillé. je te rejoins sur l’importance de la qualité des vêtements technique. Pour la première couche, j’ai adopté définitivement craft, mais pour le reste, Kalenji me suffit.

      tu cours avec des poids aux chevilles ?

    1. Ah oui, intéressant !
      De mon coté je n’ai pas vraiment poursuivi cette comptabilité (ce billet date de près de 5 ans). Cela aurait pourtant pu être intéressant pour faire une moyenne sur plusieurs années.

Laisser un commentaire :