RS#126 – Semi de Paris

Dimanche 6 mars 2011.

Il est 9h55, j’entre dans un sas de la zone de départ du semi-marathon de Paris. Mon premier semi-marathon.

Il fait frais mais le soleil est de la partie, ses rayons m’empêchent de trop me refroidir.

Revenons, un peu en arrière, une journée avant. Une course commence vraiment quand on récupère son dossard…

L’avant course

Running Session #125 – footing pré-semi

Ce week-end de semi-marathon commence par un petit footing tranquille dans les allées des jardins et du parc du château de Versailles. 45′ à allure modérée, qui font du bien, et qui mettent un peu plus en confiance avant la course du lendemain.

En plus, la météo est idéale ! beau et frais !!!

Il doit y avoir quelques problèmes de canalisation, car le bassin sud du parterre a été complètement vidé. On peut admirer l’impressionnant système de canalisations.

Un peu plus loin, le bosquet de la salle de bal est exceptionnellement ouvert. Il est le cadre de l’exposition d’un travail scolaire d’une classe de primaire : « l’arbre qui pleure ». Sympa :)

Tranquilles les moutons versaillais

Tranquilles les moutons versaillais

Bassin du parterre vidé

Bassin du parterre vidé

Séance terminée.

Je me sens bien, fin prêt pour demain.

 

Cinéma – La ligne droite.

Ce samedi après-midi, nous avons assisté à une avant-première du film « La ligne droite » au Forum des Images à Paris, en présence d’une partie de l’équipe du film.

Nous sommes quelques uns de la Runnosphère a avoir répondu présent : christophe, david, virginie, salvio, running newbie et moi.

Synopsis (allociné) : Leïla, après cinq années de prison, retrouve la liberté. Elle va rencontrer Yannick, un jeune athlète qui vient de perdre la vue dans un accident. La seule discipline que celui-ci peut pratiquer avec son handicap, c’est la course. Mais avec un guide, auquel il est attaché, par un fil, le temps de l’entraînement. Ce sera en l’occurrence, une guide : Leïla, elle-même athlète de haut niveau dans sa vie d’avant. Leïla se tait sur son passé. Yannick, étouffé par les marques de compassion de son entourage, va s’arranger de ce silence. L’entraînement, et puis les projets de compétition vont les aider à se reconstruire, l’un avec l’autre. Mais il y a des histoires passées qui ne vous lâchent pas, et des sentiments présents, des mouvements du cœur, qui bouleversent les trajectoires. Il faudra en passer par là pour un jour entrer dans la ligne droite.

Film bien fait, bien joué dans l’ensemble, souvent émouvant. Les scènes de course à pied sont magnifiques. J’ai bien accroché, même si je trouve qu’il y a un peu trop de thèmes abordés dans le film.

Je vous conseille vivement de lire le billet de Virginie, elle-même guide débutante, son avis est particulièrement poignant.

La séance de questions-réponses est animée par Isabelle Giordano. L’échange entre la salle, composée pour sa majorité de jeunes, et l’équipe du film (Régis Wargnier, le réalisateur, et Seydana Baldé qui joue le rôle Franck) était plutôt amusante.

Retrait du dossard

Dossard n°19634

Dossard n°19634

On arrive évidemment à la bourre au parc Floral de Vincennes pour récupérer le dossard. L’avantage c’est qu’il n’y a plus grand monde.

Je récupère donc mon dossard n° 19634. Organisation bien faite : un stand pour le dépôt du certificat médical, un stand pour le retrait de l’enveloppe contenant le dossard et la puce, puis un autre stand pour récupérer le t-shirt.

T-shirt malheureusement en coton qui ne me servira pas à grand chose…

mon préciiiieux ^^

mon préciiiieux ^^

Le reste de la soirée sera consacré à la cuisson du Gatosport chocolat et à l’élaboration d’une boisson d’attente sur la base d’une recette du livre « secrets d’endurance » et adaptée par Clara en fonction des ingrédients disponibles : c’est donc un savant mélange entre du thé oolong, du miel, du pain d’épice, de la sauce soja et jus de citron. Les proportions sont strictement confidentielles ;) Ça ressemble à de la potion magique ^^

Bon, c’est sans doute un peu tard pour faire une cure de Spiruline. Néanmoins, pour ceux qui veulent s’y mettre (comme Jahom, ou mathes), voici un moyen sympa et attractif (en tout cas pour moi) de la déguster : le Spirunours

SpiruNours

SpiruNours

Bon, mon sac est prêt, le dossard épinglé, la puce attachée à la chaussure, le réveil réglé. Plus qu’à dormir !

 

La Course

Lever à 7h40, un peu plus tard que prévu. Petit déjeuner (1/3 de gatosport et café), douche. Et hop on grimpe sur la moto direction Vincennes.

Gros embouteillage à l’entrée de Saint Mandé, à cause de l’afflux de coureurs et du marché local. On assiste à quelques scènes surréalistes : des gens à moitié habillés qui changent de place dans la voiture sur le périph, un nombre conséquent de scooters montés de runners bien légèrement vétus…

Running Session #126 – Semi de Paris

Bref, le temps de poser la moto, de marcher jusqu’au pavillon du parc floral, il est déjà 9h35. Etrange silence dans les allées, le début de la concentration…

Enorme bouchon au niveau du vestiaire (en fait c’est juste une consigne). Je me change donc dehors au milieu des fleurs.

Comme de nombreux autres coureurs…

Chacun son arbre

Chacun son arbre

pelouse-vestiaire floral

pelouse-vestiaire floral

noostromo, fin prêt

noostromo, fin prêt

Je laisse Clara apporter le sac à la consigne (merci beaucoup à elle !) et je repars en direction du château pour rejoindre un sas. J’y vais en trottinant pour m’échauffer. Sans trop m’attarder et après quelques accélérations, j’entre par la première brèche dans le grillage. Je ne sais pas trop si je suis bien placé. A priori un peu trop devant, car je vois le meneur de 1h35 à 50m de moi, et le meneur de 1h40 est presque à ma hauteur.

dans le sas

dans le sas

Il est 9h55. J’ai encore le temps de régler mon partenaire virtuel Garmin sur une allure de 4’45 correspondant à mon objectif officieux de 1h40. (il y a 6 mois, au moment de l’inscription, j’ai choisi le sas 1h50).

10h00, c’est le départ. Je marche (piétine) pendant 5 minutes avant de franchir la ligne. Beaucoup de monde, ça se bouscule et finalement, j’opte pour les côtés sur le premier kilomètre. C’est de la terre au sol, mais très sèche, donc pas trop de problème d’adhérence.

Premier kilomètre cool, bouclé en 5’00 histoire de ne pas se cramer, et de faire monter tranquillement le coeur. Je me sens super bien au niveau du souffle et des jambes. C’est le bonheur !

J’accélère ensuite dans les kilomètres suivants, pour rester dans l’objectif. Toujours d’excellentes sensations et je m’aperçois que je suis plus à l’aise en restant sur un rythme de 4’30 qu’en me forçant à rester autour de 4’45. Bon, ben faisons confiance aux sensations !!!

Je bois une gorgée de grenadine isotonique tous les 3km. J’évite soigneusement le ravitaillement du 5e (quelle bonne idée des oragnisateurs de ne mettre les stands de ravito que d’un côté et de prévenir à l’avance de quel côté cela se passe).

Je passe aux 5km en 23’31 (soit 3’00 de mieux qu’aux 20km de Paris). Tout va bien. On est encore dans le bois de Vincennes. Je ne le connais pas très bien ; jusqu’à présent je ne l’ai arpenté que de nuit lors des Veillées du Bois de Team Outdoor. C’est sympa comme parcours, pour l’instant. Les quelques passants râlent après ceux qui empruntent les bords de route (pff les râleurs…). Heureusement, il y a aussi des supporters et des fanfares. La bonne ambiance !

On entre dans Paris au 8e kilomètre par la porte de Charenton. Puis c’est la montée de la rue Taine, assez pentue, mais courte.

On arrive au 10e kilomètre. Je suis toujours bien. Je continue à m’hydrater à la grenadine. Je garde l’unique gel que j’ai sur moi (Mulebar Lemon) pour plus tard. Je passe sur le tapis en 46’00. Je ne le saurai qu’après l’arrivée, mais je viens de battre mon record sur 10 km !! (46’27, établi à la corrida d’Issy en décembre denier)

En pleine foulée... Photo http://www.runningnewb.wordpress.com

En pleine foulée... (Photo CL)

On arrive à proximité de Bastille. J’aperçois Clara au bord de la route qui m’encourage au passage. Ca me redonne un peu plus de jus. Ca fait maintenant 2 ou 3 kilomètres que j’ai le meneur d’allure de 1h40 en point de mire, à environ 100m de moi. J’arrive petit à petit à grignoter mon retard et finalement, je le dépasse au niveau de l’hôtel de ville.

J’évite le ravitaillement du 15e kilomètre comme les précédents. Je passe sous la borne en 1h08’18, toujours en avance sur mon objectif. On repasse par la Bastille et ma supportrice est toujours là ;)

Je commence ensuite à me sentir un peu moins à l’aise. J’avale mon gel avec un peu d’eau. 16e… 17e on arrive du côté de Montgallet. Ca grimpe un peu par ici. J’essaie de maintenir l’allure, c’est dur.

19e kilomètre, on sort de Paris. J’ai l’impression d’avoir des jambes de plomb.

20e kilomètre, on court à nouveau dans le bois de Vincennes. J’accélère autant que je le peux encore. Je fais l’idiot devant les photographes. 4’15 sur ce kilomètre, et même 3’48 sur les deux cents derniers mètres, en faux plat descendant.

Enfin la ligne, un dernier effort et c’est fait. J’ai bouclé mon premier semi-marathon en 1h36’35, soit bien mieux que je ne le pensais il y a 6 mois au moment des inscriptions (1h50) et mieux même que mon objectif officieux d’1h40. Toutes les conditions étaient réunies pour faire un bon temps : météo très favorable, tout comme le parcours, et puis de très bonnes sensations dès le départ.

La médaille du Semi de Paris 2011

La médaille du Semi de Paris 2011

J’erre un petit peu dans la zone d’arrivée. On nous donne un poncho que j’enfile immédiatement pour éviter de prendre froid (excellente idée encore !). J’essaie de ne pas m’arrêter de marcher, car je sens bien que les crampes ne sont pas loin. Oui, mais voilà, il faut bien rendre la puce de chronométrage, et là, juste le fait de poser le pied sur le petit marche-pied me déclenche une crampe. Ouch !

Un peu plus loin, c’est le ravitaillement : raisins secs, pommes et bananes, avec de l’eau et une boisson énergétique citronnée et bien trop sucrée.

Puis c’est la médaille, plutôt jolie d’ailleurs ;)

Après-course

 

le poncho est à la mode

le poncho est à la mode

Je retrouve Running Newbie au point de rendez-vous Runnosphère. Nous croisons forza_vins, un lecteur des blogs de la runnosphère qui nous a reconnu (c’est qu’on deviendrait presque célèbres hein ^^). On papote deux minutes puis direction la consigne pour un changement express. C’est un peu la cohue, chacun se change où il peut, mais toujours dans la bonne humeur.

Il est temps de rejoindre le reste de la runnosphère qui nous attends devant le château de Vincennes. Tout le monde est content : Greg, Salvio et Jahom en 1h29, bravo les mecs, Djailla, 2h en mode tranquille, et Maya. Point de Shuseth que nous avions pourtant croisé dans le parc floral avant le départ.

Nous allons refaire la course sur la première terrasse venue, autour d’une bonne mousse suivie d’un bon « plat de récupération » bien mérité (et bien gras).

La runnosphère au semi de Paris

La runnosphère au semi de Paris

 

Bilan :

que dire d’autre : c’est une énorme satisfaction ! et quelle belle journée, à tous points de vue ! Merci à Clara, merci à tous !

Diplôme

Diplôme

Allure et FC

Semi de Paris - Allure et FC

Semi de Paris - Allure et FC

Tracé GPS

Autres CR de la Runnosphère

  • Jahom – Je suis venu, j’ai couru, j’ai vaincu
  • Shuseth – Running #58 – Semi de Paris
  • Salvio – Des lièvres sur la Semi Marathon de Paris 2011
  • Maya – Semi de Paris 3 : La course
  • Greg – Semi de Paris : new record !
  • Djailla – 171ème sortie – Semi Marathon de Paris 2011
  • Running Newbie : Semi-marathon de Paris 2011 : supportrice, 127 décibels
  • Mathès – Semi Marathon de Paris 6 mar 2011
  • RUNNOSPHERE – La Runnosphère au semi de Paris

 

 

 

53 thoughts on “RS#126 – Semi de Paris

  1. Retroliens : Je suis venu, j’ai couru, j’ai vaincu | Jahom, runner

    • merci !
      je pense que les spirunours vont faire fureur bientôt et que la grande chaine de magasins bio va bientôt être en rupture de stock :)
      j’en ramène jeudi à la veillée du bois :D

  2. Tout d’abord félicitation Noostromo pour ta course. Quelle belle performance!! Ton résumé retranscrit parfaitement le déroulement de la course. Je confirme ton état de forme, lorsque je t’ai vu défilé à toute vitesse le bois de Vincennes.
    En effet, la runnosphère commence à se faire connaître par les runners. Vous suivant sur vos blogs, et en essayant de créer le mien par la suite, j’étais très heureux de vous rencontrer Clara et toi à l’arrivée. En espérant vous recroiser sur une prochaine course avec toute l’équipe Runnosphère. Bon run à tous!!

  3. Retroliens : @ Shuseth » Blog Archive » Running #58 – Semi de Paris

  4. J’ai toujours une petite crainte à participer en tant que supportrice à une course: peur d’être frustrée de ne pas courir, ou de me sentir à côté de mes baskets… Mais ce fut l’une des plus belles journées de ma vie!..
    Bravo encore et encore pour la performance et la progression!

  5. Retroliens : Runnosphere.org - La runnosphère au semi de Paris

    • merci
      prochaines courses : ecotrail twinsanté sans objectif particulier, puis semi-marathon de strasbourg avec l’objectif de faire mieux qu’à Paris !!!

  6. Super résultat, on a vraiment tous progressé depuis octobre !!!! Le fait de publier nos résultats doit nous obliger à toujours faire mieux, vive le net et vive les geek ;)

  7. Je pense qu’on va se faire une tournée de spirounours à la prochaine Veillée du Bois !!!
    Je te félicite. Belle course. Nous sommes mardi soir, tu dois encore y penser et sourire parfois non???? ça c’est du pur bonheur.

    • ah ben oui j’y pense encore, et je vais me remémorer avec un énorme plaisir cette belle journée pendant encore très longtemps ;)
      je ramène les spirunours à la veillée de demain ;)

  8. Une bien belle journée, avec un super temps au delà de tes objectifs…Que demander de plus!
    Bravo, tu as vraiment beaucoup progressé depuis quelques temps…Il y aurait-il autre chose que les entrainements qui te donnent cette force et ce dynamisme…?!…J’ai bien ma petite idée ;)
    Question : c’est quoi la différence entre le temps Brut et le temps Net?
    Bonne récup….et deja un 10 km dans moins de 15 jours!

    • merci !!!

      temps brut = temps officiel = temps entre le coup de pistolet et l’arrivée

      temps net = temps réel = temps entre la ligne de départ et la ligne d’arrivée (mesuré grâce à la puce)

      euh non, la prochaine course est dans 3 semaines : les 18km de la Twinsanté (Ecotrail)

    • c’est en réussissant des courses comme celle là qu’on mesure la valeur de l’entrainement.
      je suis content d’avoir fait toutes ces séances de piste, de foret, de route…
      merci :)

  9. Retroliens : Semi-marathon de Paris 2011 : supportrice, 127 décibels « Running Newbie

  10. Retroliens : Semi de Paris: new record!

  11. Bravo pour cette belle progression ! Tu as bien géré, ton petit coup de moins bien est arrivé au « mur » du semi avec une côte en plus, alors bravo pour ton objectif atteint !
    Intéressant ces nounours à la spiruline.
    Bonne récup maintenant, et bonne continuation !

    • héhé les spirunours ont un gros défaut : ils sont très tentant… le paquet n’a pas résisté bien longtemps…
      reste à savoir s’il y a un risque d’intoxication à la spiruline…

  12. Retroliens : Les coureurs de la Veillée du bois ont vu rouge « RunOnline

  13. Retroliens : Semi Marathon de Paris 6 Mars 2011 | Mathes

  14. Retroliens : 2K11 – Run 25/26# Coup de mou ! « La pomme qui court

  15. Retroliens : Veillée du Bois chez Team Outdoor: un retour gagnant! « Running Newbie

  16. Excellente course Nicolas, super temps
    j’ai adoré le passage où tu bats ton record des 10 km sur le semi, c’est couillu comme dirait un pote !
    on se retrouve au semi de Strasbourg le 15 mai alors, à toute

  17. Retroliens : 2011 – une année en photos » Noostromo Running Blog

  18. Retroliens : 2011 – une année running en chiffres » Noostromo Running Blog

  19. Retroliens : Préparation MDP 2012 : Semaine 2+3 et demain le semi ! » Noostromo Running Blog

Laisser un commentaire :