RS#128 – Veillée du Bois

Ce jeudi soir, la veillée du bois était l’occasion de tester entre autres des chaussures brooks (adrénaline et glycérine), des bas de compression Compressport et les produits Mulebar.

Mais c’était aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir l’association Le Rire Médecin, soutenue par Team Outdoor. Une représentante de l’association était là pour nous en expliquer l’objectif. Un petit film de présentation viendra illustrer ses propos.

Caroline Simonds, directrice de l’association décrit les objectifs de l’association (texte tiré du site web du rire médecin)

En France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l’âge de 15 ans.

Pour ces enfants et leurs parents, un séjour à l’hôpital ou une simple visite est souvent synonyme d’angoisse, de solitude et de détresse.

A un moment où l’enfant construit sa future personnalité d’adulte, l’hospitalisation constitue une expérience cruciale. Selon qu’elle aura été positive ou négative, heureuse ou traumatisante, cette expérience va influencer significativement la suite de la vie de l’enfant et son attitude face aux problèmes, tant physiques que psychiques, qu’il rencontrera ultérieurement.

L’intuition qui a présidé au lancement du Rire Médecin était qu’en faisant s’exprimer l’enfant hospitalisé, en le faisant participer ludiquement, en l’impliquant dans une mini-aventure improvisée, en l’emmenant dans un monde imaginaire, le clown allait lui permettre de continuer d’exister et de se développer.

Par le jeu, la stimulation de l’imaginaire, la mise en scène des émotions, la parodie des pouvoirs, les clowns permettent à l’enfant de rejoindre son monde, de s’y ressourcer.

Le pari est que, s’il n’est certainement pas un thérapeute, le clown a des vertus thérapeutiques ; que s’il ne soigne pas, il pourrait bien être lui-même une sorte de remède, une pilule du bonheur ou, si l’on préfère, en reprenant la belle formule du grand psychiatre Stanislas Tomkiewiz, un « tuteur de résilience ».

L’« effet-clown » n’agit pas que sur l’enfant, il étend ses bienfaits sur l’ensemble de la communauté thérapeutique qui l’entoure : les parents, la famille, les proches mais aussi les médecins et l’équipe soignante qui découvrent ou redécouvrent que l’humour, le rêve et la fantaisie ont leur place à l’hôpital

Pour aider cette association, vous pouvez vous rendre sur leur site web : http://www.leriremedecin.asso.fr/

Il est possible d’acheter chez Team Outdoor des nez rouges (à porter lors des photos de courses ^^) pour aider à financer l’association (merci Clara 😉 )

Après la traditionnelle photo de départ, je pars en compagnie de Djailla, Franck, Runmygeek, Jahom dans le groupe 1, tandis que Sebrom, Running Newbie prennent place dans le groupe 3 avec Buzzy, qui pour l’occasion guide Alain, malvoyant. Fabrice, blessé mais présent quand même, restera avec Agnès (merci pour la photo).

Veillée du Bois du 10 mars 2011

Veillée du Bois du 10 mars 2011

Aucun test pour moi, je garde mes crossmax aux pieds.

Le rythme est soutenu dès le départ (c’est le groupe 1, quand même, on n’est pas là pour rigoler ^^). Bon, c’est soutenu pour moi ! pour d’autres cela reste une petite balade tranquille 😉

J’arrive à rester au contact une bonne partie de la sortie, puis inexorablement je perds du terrain. Djailla et Antoine m’attendent heureusement sur la fin.

Content de la séance malgré tout 🙂 Un peu plus de 10 km en 51 minutes à 164 bpm de moyenne.

La baisse d’allure sur la fin est causée par un arrêt technique 😉

Comme d’habitude, apéro dans le magasin, avec la Runnosphère, l’équipe de team outdoor et les autres participants

Merci à tous !

Veillée du Bois

Veillée du Bois

2 thoughts on “RS#128 – Veillée du Bois”

  1. C’était bon de vous voir…récupère bien de ton semi tout de même, ça attaque un peu et des fois, les blessures viennent après. prudence…et la prudence, moi, ça me connaît !!!!

Laisser un commentaire :