Paris-Versailles 2014 – Récit

5ème participation consécutive au Paris-Versailles. C’est probablement la plus inattendue. Une blessure au mollet droit m’empêche de m’entraîner correctement depuis près de 6 semaines maintenant. Ça fait partie de la vie du coureur, mais c’est vraiment pénible. Au retour des vacances, je me voyais bien enchaîner les séances et revenir à un kilométrage régulièrement proche des 50 kilomètres pas semaine. Las, j’ai du me contenter d’un total de 25 km durant ces 6 semaines, et encore, souvent dans la souffrance. J’ai finalement opté pour une coupure totale les 10 jours précédant la course.

L’autre paramètre, c’est la naissance imminente du bébé. A huit jours du terme, autant vous dire que j’ai gardé mon portable sur moi, sonnerie au volume maximum.

Et finalement ? Je vous raconte !

Bénévole !

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Bénévole

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Bénévole

Comme les années précédentes, avec quelques copains de la Runnosphère, je suis bénévole le vendredi après-midi au retrait des dossards. Je trouve que c’est de mieux en mieux rodé, surtout grâce au gros travail en amont des organisateurs. Bref ça roule !

La Course

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Porchefontaine

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Porchefontaine

L’avantage indéniable de ce partenariat, c’est de pouvoir partir dans le premier sas. Pas d’attente, pas de stress. 9h45, j’y suis, à 4 ou 5 mètres de la ligne de départ. J’échange quelques mots avec Grego, Maya, Salvio et Philippe puis je me mets dans ma bulle.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Départ (photo Maya)

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Départ (photo Maya)

Beaucoup de pensées se bousculent dans ma tête. La famille qui s’agrandit, la chance que j’ai d’être là et de pouvoir courir ce Paris-Versailles, des projets d’avenir et de vie qui se construisent petit à petit. Aussi quelques inquiétudes sur mon mollet, va-t-il tenir la distance ?

Départ

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Départ

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Départ

Teddy Riner lance les élites. Nous sommes lâchés quelques minutes plus tard. Je m’élance assez vite sur cette première partie très plate. Je comptais profiter des premiers kilomètres pour m’échauffer, mais emporté par le mouvement je monte rapidement à une allure de 4:10 – 4:15. Aucun signe alarmant de la part de mon mollet. Je suis à peu près à la hauteur de Grego. Et puis d’un coup je ne le vois plus. Je continue sur ma lancée en fléchissant légèrement. Au 4ème km, Grego revient à ma hauteur et reste quelques dizaines de mètres à côté de moi, avant de s’éloigner rapidement. Je ne tente pas de le suivre, déjà content de pouvoir courir à cette vitesse sans douleur ni gêne.

Je prends une bouteille d’eau au ravito d’Issy et très vite arrive la côte des Gardes. 25:51 pour les 6 km de cette première partie de la course (c’est 40 secondes de plus que l’an passé).

La côte des Gardes

J’ai l’impression d’être scotché sur le bitume. C’est difficile. Pour rester motiver, je me fixe un objectif de vitesse de 10km/h. Je commence déjà à avoir chaud. Le petit plat sur le pont SNCF permet de reprendre un peu son souffle avant d’entamer la seconde portion. Giao est là, proche du sommet pour nous offrir un joli souvenir (merci pour la photo 😉

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Dans la côte des Gardes (Photo PM Giao)

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Dans la côte des Gardes (Photo PM Giao Duong Huynh)

Le sommet est bien matérialisé par une banderole affichant l’altitude vertigineuse de l’endroit (173m ^^) et un tapis. C’est amusant, et on a même droit à une vidéo de notre passage (je suis complètement à droite de l’image, juste avant le gars avec sa GoPro sur un manche à balais^^) :

Je réalise l’ascension en 13:16 (soit 55 secondes de plus qu’en 2013).

La forêt de Meudon

J’ai du mal à relancer après la côte. Je me fixe un nouvel objectif à priori tenable : tenir une allure finale de 12km/h. Un coureur me coupe la route au ravito et on manque de peu de tomber tous les deux. Il s’excuse, mais ne semble plus très lucide. J’arrive progressivement à augmenter mon allure malgré le terrain relativement vallonné.

La côte du cimetière

On se rapproche de l’arrivée comme me le rappelle ma montre et les panneaux kilométriques. Je viens un peu m’écraser sur la côte du cimetière, un vrai mur à ce stade de la course. En plus j’ai eu la bonne idée de commencer à manger une barre amande au même moment, alors j’ai un peu de mal à respirer correctement. Fort heureusement, la difficulté est très courte. Au ravito juste après, j’attrape une grosse poignée de raisins secs que je mange progressivement. Ca ne sert strictement à rien à 3 km de l’arrivée, mais la barre amande m’a ouvert l’appétit je crois.

Un final bien accompagné

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Arrivée

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Arrivée

Après la dernière descente de Viroflay, on entre dans Versailles par l’Avenue de Paris, interminable faux-plat montant jusqu’à l’arrivée. Je reçois un texto de Clara me disant qu’ils se sont positionnés à 500m de la ligne. Je me place du bon côté, fais un coucou aux photographes au passage.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Arrivée

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Arrivée

J’aperçois enfin ma petite famille, juste après la dernière fanfare. Je prends Nina dans mes bras et continue à courir vers l’arrivée. Pfiou c’est dur. 12 kilos sur le bras gauche. Le cardio s’envole alors que j’ai l’impression de faire du sur place ^^. Le tout sous les commentaires de Nina. « Papa est tout mouillé » « C’est la fête ? » « Papa couuuuurt ! » « Papa court dans la montagne » (référence à ma dernière course, le Trail des Passerelles du Monteynard, cet été) « on est sur la route ? »…

Nous franchissons la ligne en 1h20:13. (un peu plus de 5 minutes de plus qu’en 2013) En passant sous l’arche, j’ai atteint ma FCmax (188 bpm) à la vitesse de 8,6 km/h ^^

Je pose Nina et nous avançons main dans la main dans la zone d’arrivée pour récupérer le sac de ravitaillement (bien garni cette année) et Nina se voit remettre la médaille de finisher. Elle est ravie 🙂 Elle se fait aussi un plaisir de manger les barres de céréales du sac de ravitaillement. C’est que ça creuse la course à pied !

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Médaille et Dossard

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Médaille et Dossard

Merci

Merci à Sylvain, à tous les membres de l’association Paris-Versailles, aux bénévoles, à mes amis de la Runnosphère pour avoir consacré un peu de leur temps au bénévolat.

Historique de mes Paris-Versailles

#CourseDateTempsAllureGénéralSéniorH
03Paris-Versailles26/09/101:26:0505:238445/189424524/7633
18Paris-Versailles25/09/111:17:1104:482389/207381390/8171
24Paris-Versailles30/09/121:14:3804:362222/212601303/8298
29Paris-Versailles29/09/131:14:5704:371870/215651088/7916
39Paris-Versailles 28/09/141:20:1204:564095/219292216/7759
Le CR est disponible en cliquant sur le nom de la course
Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2014 - Diplôme

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2014 – Diplôme

Quelques statistiques :

Matériel :

Données corporelles :

  • poids : 92 kg
  • FC moyenne/max : 176/189
  • Allure moyenne : 4:57

Données de la course :

  • Distance : 16,2 km
  • Dénivelé : +220/-130m

Comptes-rendus de la Runnosphère :

Nous étions quelques uns à courir le Paris-Versailles ce week-end. Voici les récits des membres (dans l’ordre de parution 😉

  • First Quartile Runner : Récit de Paris Versailles 2014 : quatrième participation.
  • Fredrun : Paris-Versailles : contrat rempli !
  • Shuseth : Paris-Versailles 2014 [16km – 220D+]
  • Jahom : Paris Versailles 2014, à l’arraché
  • Courir Pieds Nus : prochainement
  • Sydoky : prochainement
  • Je cours Paris : prochainement
  • Runnosphère : Paris Versailles, 100km de Millau, Foulées de Lépaud

Ils n’étaient pas sur le Paris-Versailles, mais ils ont quand même fait de belles courses et les ont surtout bien racontées :

 

3 réactions à “Paris-Versailles 2014 – Récit

  1. Encore une belle édition de ce PV!
     » (188 bpm) à la vitesse de 8,6 km/h »…J’en suis souvent pas loin! Si je comprend bien il faudrait que je perde quelques kilos 😉
    J’espère que ton mollet ne t’as pas rappeler a son bon souvenir…
    Maintenant, paternes bien et profites de ta petite famille 😉

Laisser un commentaire :