Cross de la Sablière 2015 – Récit

Deuxième participation au Cross de la Sablière après celle de 2014, qui marquait mes débuts dans la discipline. Je n’ai pas eu l’occasion de courir d’autres cross pendant cette année. Je m’aligne à nouveau sur le 10,5 km, mais dans des conditions physiques bien différentes. Pas de travail de vitesse récent, une forme que l’on peut qualifier de bonne, sans plus. Depuis quelques temps, j’arrive tout juste à maintenir une ou deux séances hebdomadaires. Et c’est déjà bien !

Noostromo Running Blog - Cross de la Sablière 2015 - Départ

Cross de la Sablière 2015 – Départ

Les conditions météo sont assez idéales pour courir. Temps sec, froid et de la bonne boue au sol. Du cross quoi. J’arrive sur place une bonne demi-heure avant l’heure de départ. En effet, je n’ai pas de dossard. C’est la première fois que je me présente sur une course sans avoir récupéré le dossard au préalable. Cela rajoute un petit stress tout de même je trouve ! Bref, tout se passe sans problème, je peux même envoyer par mail mon certificat médical. Un passage au vestiaire, une pause pipi et je suis fin prêt ! J’assiste au départ des joelettes des Dunes d’Espoir qui présentent deux équipes survoltées au départ.

Noostromo Running Blog - Cross de la Sablière 2015 - Départ des Dunes d'Espoir

Noostromo Running Blog – Cross de la Sablière 2015 – Départ des Dunes d’Espoir

10 minutes plus tard, c’est au tour des 360 participants du cross long de s’élancer.

Départ du cross long !

Je suis en milieu de peloton, un peu coincé. J’essaie de partir assez vite pour ne pas rester enfermé. Les premières grosses flaques de boues m’aident bien, puisque la majorité des coureurs les contournent. Du coup, tout droit, c’est bien dégagé, mais certes un peu humide.

Les trois premiers kilomètres sont rapides, le chemin étant plat, voire descendant. Je gère mon effort, la course est encore longue. On arrive à présent dans la partie vallonnée. La côte avec les marches est toujours aussi raide. Je marche un peu pour ne pas exploser. J’effectue une jolie glissade dans la descente suivante, mais sans gamelle !

Noostromo Running Blog - Cross de la Sablière 2015 - A la moitié du tour 1

Cross de la Sablière 2015 – A la moitié du tour 1 (photo Claude Perrin)

2e tour !

J’avale régulièrement la côte de la Chaumière, et c’est parti pour le second tour. C’est là qu’on se dit en général, que le cross court aurait suffit (en fait non, le cross court va bien trop vite). Bref, 27:21 pour cette première partie. Je suis déjà un peu moins rapide dans la portion roulante. J’ai un peu de mal à récupérer de la grande côte. Je me rattrape dans la partie vallonée, qui me semble bien plus facile qu’au premier tour. Je donne ce qui me reste dans la dernière côte et accélère encore dans le final pour franchir la ligne à 14 km/h (!) 27:21 pour ce deuxième tour. J’aurais été bien régulier sur cette course.

Tout va bien, la boue est là.

Une photo publiée par noostromo (@noostromo) le

Résultat

121e/363 au classement scratch (57e/95 dans la catégorie SEH) pour un temps de 54:36, c’est 6 minutes de plus que l’année dernière, et c’est conforme à ma forme et mon entrainement actuel. Je suis content d’avoir participé à cette course, toujours très sympathique et bien organisée.

Quelques statistiques :

Matériel :

Données corporelles :

  • Poids : 95 kg
  • FC moyenne/max : 174/190

Données de la course :

Distance totale: 10.74 km
Altitude maximum: 270 m
Altitude minimum: 216 m
Denivelé total positif : 236 m
Denivelé total négatif: -238 m
Durée totale: 00:54:34
Télécharger

  • Distance : 10,5 km
  • Dénivelé : +200/-200
  • Allure moyenne : 5:12/km
  • Datas Suunto Movescount : movecount_icone
  • Site Web : http://www.usmvcap.org/?cat=3
  • Tarif : 10€

Comptes-rendus

4 thoughts on “Cross de la Sablière 2015 – Récit”

  1. J’avais bien apprécié cette course l’an dernier et je l’avais notée « au crayon »… Content de voir que tu enfiles toujours des dossards même si ta vie est occupée par d’autres sujets que la cap 😉

  2. Bravo ! C’est un beau parcours ce cross 🙂 J’ai ragé de ne pouvoir encore faire cette course cette année !
    Bonne continuation Noostromo !

Laisser un commentaire :