Paris-Versailles 2015 – Récit

Paris-Versailles 2015 – Et de 6 !

Sixième participation à la grande classique automnale. Le soleil est au rendez-vous quand j’embarque dans le RER C en direction de la Tour Eiffel. Je ne suis pas seul sur le quai de la petite gare de Porchefontaine. Le train est déjà plein en repartant, ne laissant aux coureurs des gares suivantes que quelques places debout.

En arrivant à la station Champ-de-Mars-Tour-Eiffel, c’est la cohue. Les coureurs du train précédent n’ont pas encore fini de sortir de la gare. Que de monde !

PARIS-VERSAILLES

27 septembre 2015
16,1 km – 210 D+
28€
parisversailles.com

Paris-Versailles 2015 - Gare RER C Champs de Mars Tour Eiffel - Noostromo Running Blog

Je passe rapidement au stade Emile Anthoine, situé juste à la sortie de la gare. C’est bondé. Il y a là, les toilettes mobiles, et surtout les camionnettes assurant le transport des affaires des coureurs jusqu’à Versailles. Sur le terrain, quelques centaines de personnes participent à l’échauffement collectif. Je m’installe tranquillement au soleil, et entreprends d’attacher mon dossard au t-shirt..

J’attends un peu, contemplant la tour Eiffel et regardant distraitement l’échauffement collectif. Je suis tiré de ma torpeur par mon téléphone qui sonne. C’est l’ami Shuseth, qui ne trouve pas l’entrée du sas. Je commence à me diriger vers la sortie du stade, quand je tombe sur Sylvie avec qui je papote 2 minutes.

Cinq minutes plus tard, je retrouve Shuseth. On s’échauffe en réalisant un aller-retour par le tunnel. C’est loin d’être un échauffement dans les règles de l’art, mais c’est mieux que rien ! Puis direction le sas. Cette année, je me place sur le côté gauche du sas, pour voir si c’est mieux…

Paris-Versailles 2015 - Stade E. Anthoine - Noostromo Running Blog

Départ !

Paris-Versailles 2015 - Dans le sas - Noostromo Running Blog

Dans le sas, c’est plutôt tranquille, on n’est même pas trop serrés. Nous voyons Christian quelques rangs devant, probablement pieds nus, mais il ne nous entend pas. Maya viendra nous dire bonjour, armé de son appareil photo (il doit être le seul à courir avec un réflex à la main 🙂

Le coup de pistolet retentit, mais à retardement par rapport à la fin du compte à rebours du speaker. Pendant les premiers kilomètres sur les quais de Seine, je reste en compagnie de Shuseth, sur une allure d’environ 4:30. Je n’ai pas mis de ceinture cardiaque aujourd’hui, mais j’ai l’impression d’être à l’aise.

Au ravitaillement d’Issy, je ne m’arrête pas et attrape juste une bouteille d’eau au vol. Je commence à avoir chaud !

Côte des Gardes

Au 6e kilomètre, on entame l’ascension de la mythique côte des Gardes. Dès les premiers mètres mon allure chute considérablement. Shuseth avance bien plus vite et je le laisse filer pour monter à mon rythme. Je faiblis encore un peu juste avant de passer sur le pont du RER.

Grosse ambiance sur la fin de la montée. On passe le panneau annonçant le sommet de la côte, 173 mètres d’altitude. 14:23 pour monter, mon pire temps depuis 2010. Je récupère un peu de souffle sur la portion plate qui conduit au deuxième ravitaillement. Un quart d’orange et un peu d’eau à mon menu.

Paris-Versailles 2015 - Sommet de la côte des gardes - Noostromo Running Blog

Forêt de Meudon

Chaque année, quand je pénètre dans la forêt de Meudon, je me dis que la moitié la plus difficile de la course est derrière moi. Chaque année, j’oublie que cette partie du Paris-Versailles est suffisamment vallonée pour faire mal aux jambes.

Et comme j’ai déjà laissé une bonne partie de mes jambes dans la côtes des gardes, la fin s’annonce un peu raide (!). J’arrive malgré tout à conserver une allure finalement assez respectable. La route est propre (en particulier la grosse descente), probablement nettoyée des toutes les feuilles et bogues de châtaignes en prévision du passage de la course. Cela libère un peu le cerveau des risques de glissade. Je déroule un peu dans la descente, tentant en vain de récupérer un peu de jambes.

La succession de faux plats, tantôt montants tantôt descendant passe tant bien que mal. La côte du cimetière est toujours aussi cassante et heureusement toujours aussi courte. Au ravitaillement du sommet, j’attrape une poignée de raisins secs pour contenir la fringale que je sens arriver. Puis on redescend vers Versailles.

Versailles, le sprint final

Je débouche sur l’avenue de Paris mû par un regain soudain d’énergie. Les photographes de Maindru sont là. Je vous laisse admirer ma tronche sous plusieurs angles, pas toujours flatteurs.

Paris-Versailles 2015 - Arrivée en vue pour noostromo !
Paris-Versailles 2015 - Arrivée en vue pour noostromo !

Il reste 300 mètres. Ma petite famille est là au bord de la large avenue de Paris. Je m’arrête quelques instants. Je demande à Nina si elle veut venir courir avec moi. Elle vient et nous partons main dans la main vers la ligne d’arrivée. 300 mètres, c’est énorme du haut de ses 3 ans. On court doucement (enfin pour moi), je la laisse choisir la vitesse. Nous recevons beaucoup d’encouragements du public massé sur le bord de la route, c’est sympa !

Nous franchissons la ligne tous les 2 et elle se voit remettre la médaille. Elle est ravie. Je la vois qui lorgne avec insistance sur le sac de ravitaillent reçu juste après l’arrivée. Je me souviens alors qu’elle avait mangé les barres de céréales l’année dernière. Manifestement, elle s’en souvient aussi 🙂

Ah, presque pour l’anecdote, mon résultat officiel :

TempsAllureGénéralSéniorH%
1:25:5705:218028/220313808/7283
36-52

Paris-Versailles 2015 - le diplôme

Avant de passer aux datas de la course, je tenais à remercier l’organisation et les bénévoles du Paris-Versailles, et en particulier Sylvain, pour cette belle matinée de course à pied. C’était ma sixième participation consécutive, la dernière en tant que Versaillais.

Quelques statistiques

Matériel

Données corporelles

  • Poids : 99 kg
  • FC moyenne/max : pas de cardio
Paris-Versailles 2015 - le matériel

Données de la course

Distance totale: 16.22 km
Altitude maximum: 130 m
Altitude minimum: -16 m
Denivelé total positif : 260 m
Denivelé total négatif: -170 m
Durée totale: 01:26:47
Télécharger

Historique de mes Paris-Versailles

#CourseDateTempsAllureGénéralSéniorH
03Paris-Versailles26/09/101:26:0505:238445/189424524/7633
18Paris-Versailles25/09/111:17:1104:482389/207381390/8171
24Paris-Versailles30/09/121:14:3804:362222/212601303/8298
29Paris-Versailles29/09/131:14:5704:371870/215651088/7916
39Paris-Versailles 28/09/141:20:1204:564095/219292216/7759
44Paris-Versailles 27/09/151:25:5705:218028/220313808/7283
Le CR est disponible en cliquant sur le nom de la course

et avec le petit graphique fourni par Strava :

Paris-Versailles 2015 - Historique

Comptes-Rendus de la Runnosphère

Nous étions quelques uns à courir le Paris-Versailles ce week-end. Voici les récits des membres (dans l’ordre de parution 😉

Autres récits du Paris-Versailles 2015

1 thought on “Paris-Versailles 2015 – Récit”

Laisser un commentaire :