TEST – Saucony Ride 7

Depuis le mois d’août dernier, je teste les Saucony Ride 7. C’est ma première paire de Saucony. Et après des débuts difficiles, j’avoue que je m’y suis quelque peu attaché. Le confort, la légèreté et le dynamisme de ces chaussures tendent à en faire une de mes paires préférées, pas loin derrière les Brooks Pure Cadence 2, mes petites favorites du moment (dont je vous reparlerai très certainement plus tard).

Présentation

Chaussure de route et chemins stabilisé, la Ride 7 présente un look qui ne passe pas inaperçu avec ses bandes jaune fluo. Le laçage est tout à fait classique. Le drop est de 8 mm (18mm – 26mm) avec donc un amorti confortable. Elle s’adresse a priori aux coureurs lourds à foulée universelle. Le mesh est bien aéré, pas de risque de surchauffe des pieds. Le poids annoncé est de 266g (44).

Le test

J’ai porté les Saucony Ride 7 sur une dizaine de sorties, soit environ 150 km (je suis un grand fan de la super-alternance des chaussures, donc c’est sur que pour faire un test de godasse, ça peut prendre du temps^^). J’ai pu les tester sur toutes les surfaces recommandées pour ces chaussures (route, piste, chemins stabilisés) et dans des conditions variées.

Le point fort de cette chaussure c’est vraiment son dynamisme associé à une grande légèreté. J’ai vraiment l’impression que la chaussure accompagne ma foulée dans tout son déroulé. C’est très agréable comme sensation. Et très grisant. Je me suis bêtement laissé emporter sur la première sortie, contractant une blessure aux mollets.

Après 3 mois de placard, elles sont retournées à mes pieds pour poursuivre le test. J’ai été aussi séduit par la très bonne accroche sur toutes les surfaces, mêmes humides. Cela donne confiance dans les appuis, et on sait qu’on peut attaquer franchement avec. C’est important pour une chaussure dynamique !

Noostromo Running Blog - Saucony Ride 7 - Test

Le mesh est très aéré et personnellement, j’aime bien ça surtout pour une chaussure de route. Sentir le vent frais qui vient caresser le bout des orteils, mhhhh…

Du côté de l’amorti, malgré l’épaisseur de la semelle, il n’y a aucune mollesse, c’est même franchement ferme. La chaussure pardonne aisément le talonnage de fatigue, mais elle est exprime vraiment son potentiel avec une pose médio-pied.

Je lui reproche une chose : la baguette qui enveloppe trop le tendon d’achille à mon gout. Le maintient arrière du pied est très étroit. C’est sur que ça stabilise bien le pied, mais sur des sorties un peu longues, cela fini par générer un frottement et finalement une abrasion. C’est pourquoi, je ne l’emmènerai pas sur des sorties longues d’une préparation marathon par exemple.

Conclusion

C’est une excellente chaussure, qui convient parfaitement à mon gabarit et ma foulée. Elle est faite pour l’entraînement à allure rapide, et des courses du 5 ou 10km, voire même sur semi-marathon.

130€ dans toutes les bonnes boutiques.

Suivez Nootromo Running Blog sur Facebook

Article non-sponsorisé (le produit testé a été fourni gracieusement par la marque).

Laisser un commentaire :