TEST – WAA Ultra Rain Jacket

La veste de pluie a toujours été l’élément de mon équipement de trailer le plus encombrant. Le truc que je ne savais jamais où caser. À moins de prendre un sac énorme (plus de 10L), impossible de la caser dedans. Je me suis donc souvent retrouvé avec la veste ficelée sur le sac, ce qui n’est pas non plus génial pour l’équilibre et le confort de portage. Bref cela a toujours été un casse-tête. Chaque trail un peu long, je me pose la question : je la prends ou pas ? Je n’ai pratiquement jamais fait l’impasse dessus et ne l’ai jamais regretté. C’est sécurisant d’avoir ce type d’équipement dans son sac. Jusqu’ici, je faisais confiance à ma veste Kalenji. Confortable, étanche relativement longtemps. Mais lourde et encombrante. L’Ultra Rain Jacket de Waa change t’elle la donne ?

Waa ultra rain jacket

Présentation

Il s’agit d’une veste manches longues en Nylon avec une capuche. La capuche est ajustable à l’aide de petits cordons de serrage et présente une forme de visière. elle tient bien en place et suis relativement bien les mouvements de la tête. La veste est très ajustée. J’ai pris la plus grande taille disponible : L (mes mensuration sont 1,92m pour 92 kg). Je rentre pile poil dedans. Cela veut dire que je ne peux pas la mettre par dessus un sac aussi petit soit-il.

Elle se ferme par un zip étanche et présente une petite poche sur la poitrine, elle aussi fermée par un zip. Cette petite poche permet aussi de compacter et ranger la veste. Elle occupe alors une place très réduite et se fera oublier au fond de votre sac. Très pratique.

Noostromo Running Blog - Test Waa Ultra Rain Jacket

La veste Waa Ultra Rain Jacket dans sa poche de rangement intégrée

Un petit cordon d’ajustage est également présent au bas de la veste.

La veste pèse 178g à peine !

Performances

On peut évaluer deux paramètres pour juger de la performance : imperméabilité et respirabilité.

Imperméabilité

Waa indique un niveau d’imperméabilité de 10000 Schmerber (le minimum conseillé dans la liste du matériel obligatoire pour l’UTMB). Cela correspond à la pression exercée par une colonne d’eau de 10000 mm. ultra-rain-jacketCela semble suffisant pour rester au sec longtemps, sachant que la pression exercée par la pluie sur le vêtement est d’environ 2000 mm. Après, cela dépend de la vitesse de course et des contraintes exercées sur la veste (sac à dos par exemple). Voilà pour la technique. En bref, théoriquement peu de chances d’être mouillé par la pluie avec cette veste sur le dos.

J’ai eu l’occasion sur le Trail des Passerelles de vérifier ce paramètre. Un énorme orage ayant éclaté peu après le début de course. Les quelques seaux d’eau reçus sur la tête n’auront pas réussi à me mouiller le haut du corps. Après l’orage j’ai conservé la veste quelques temps en coupe-vent très efficace également, même si l’effet sauna est plus marqué. Seul inconvénient mais lié à la bonne déperlance de la veste : l’eau dégouline sur la veste vers le bas du corps ; si on ne dispose pas du pantalon de pluie associé (ce qui est mon cas), on se retrouve très vite avec les fesses trempées ;). Bref cela sera pour un investissement futur.

Respirabilité

Waa annonce une respirabilité de 8 RET, ce qui la classe dans la catégorie des tissus très respirants (confortables à porter pour un effort modéré). C’est souvent difficile de trouver le juste milieu entre imperméabilité et respirabilité. Je transpire abondamment à l’effort, même modéré, donc sans surprise, même avec son très bon indice de respirabilité, je dégouline à l’intérieur de la veste quand l’intensité de l’effort augmente. C’est l’effet sauna. Donc pour moi, il est difficile de juger correctement ce paramètre pour un vêtement technique. Mais je peux de toute évidence la porter bien plus longtemps que mon ancienne Kalenji par exemple avant que l’effet sauna ne se manifeste.

Sources intéressantes sur l’aspect technique :

LA veste de pluie ?

Je la trouve confortable à porter en conditions de course, et pas trop désagréable au contact direct de la peau. Son rapport poids/taille/efficacité lui permet de toujours trouver une place dans mon sac de course. On est vraiment pas loin de la veste idéale. Je lui reproche parfois une certaine difficulté à fermer le zip central ; il y a un coup de main à prendre. Le fait de pouvoir la rouler en boule dans la poche intégrée est interressant, mais en course, une fois sortie, je te perds pas de temps à rouler à nouveau, elle fini en vrac dans le sac ! Son prix, reste malheureusement extrêmement élevé : 189€ sur le site officiel. Il y a de quoi pleurer au moindre accroc !

Suivez Nootromo Running Blog sur Facebook

Article non-sponsorisé (le produit testé a été fourni gracieusement par la marque).

Laisser un commentaire :