Balance connectée Withings

Après plusieurs semaines d’utilisation, je peux maintenant vous faire part de mon retour sur la balance connectée Withings.

L’objet

Il s’agit d’une balance pèse-personne électronique avec impédancemètre (évalue la répartition entre masse graisseuse et musculaire), dotée d’un module Wifi, permettant une transmission des résultats sans fil et automatiquement.

Esthétique

Chacun ses gouts et couleurs, mais personnellement, je trouve qu’il s’agit d’un très bel objet, qui aura toute sa place dans votre chambre. A noter qu’il est à présent disponible dans deux couleurs : noir et blanc.

Installation

Pairing Wizzard

Elle se fait facilement, au moyen de l’utilitaire Withings. Il faut dans un premier temps la connecter via le câble USB fourni à votre PC/Mac et executer l’utilitaire de configuration. Il vous faudra créer un compte sur le site de Withings, et vérifier vos paramètres de confidentialité et de partage. Une fois cette petite configuration réalisée, la balance est prête à vous peser !

Utilisation

Difficile de faire plus simple : vous montez dessus, elle affiche dans un premier temps votre poids à 100g près, puis affiche votre masse graisseuse/musculaire et enfin calcule votre IMC.

Toutes ces données sont automatiquement transmises par Wifi à votre compte Withings. Le tout est consultable via le site web, ou l’application iPhone Wiscale (gratuite).

Withings offre également de nombreuses possibilités de partage : twitter, facebook, strands, sur votre site web et bien d’autres… Perso, ça ne me dérange pas de publier mon poids. Je le partage sur ce blog et sur strands. On peut définir des objectifs, imprimer les résultats des mesures (y compris sur les feuilles de croissance des carnets de santé, pour les enfants).

Pour les utilisateurs de Rubitrack sur MacOs, il est possible de synchroniser les données de la balance avec le logiciel.

Définir des objectifs sur Withings

Mon avis

Wiscale

C’est vraiment un bel objet, un peu destiné aux geeks quand même. C’est aussi un excellent système de suivi de l’évolution de votre poids. La simplicité d’usage est un formidable atout. Je me pèse tous les matins !

Cette balance a été (et est toujours) une source de motivation supplémentaire dans la réalisation de mon objectif de perte de poids.

Quelques petits reproches tout de même : si la précision de la mesure du poids n’est pas à remettre en question, celle de la répartition des masses grasse et maigre me laisse un peu circonspect. Je constate d’importantes variations d’un jour sur l’autre. Withings conseille de ne pas se peser tout de suite après le lever, mais attendre une vingtaine de minutes. Etant toujours un peu pressé le matin, je ne respecte pas toujours cet intervalle de temps. C’est peut-être l’explication de ces écarts.

Un autre avantage de cette balance est la détection automatique de l’utilisateur, très pratique quand plusieurs personnes utilisent la balance. On peut configurer jusqu’à 5 comptes d’utilisateurs par balance et chaque compte est indépendant au niveau des réglages de confidentialité.

A part son prix exorbitant (129 € !!), je ne lui trouve aucun défaut.

Wiscale

J’aime beaucoup l’application iPhone Wiscale : elle affiche sur l’écran principal les résultats de la dernière mesure. Il est possible de visualiser les mesures antérieures en tournant une molette. Quand on incline l’iPhone en mode paysage, ce sont les courbes qui s’affichent sur l’écran. Très astucieux ! Elle gère également les notifications.

Concernant le site web, je ne l’utilise pratiquement pas. La page du blog me suffit largement, et le site web n’apporte pas plus d’informations.

C’est un peu minimaliste, mais plutôt efficace.

Les courbes de résultats

Voici quelques liens qui peuvent vous être utiles :

Caractéristiques techniques (données fournies par Withings)

Mesure

  • Pesée instantanée en montant sur la balance
  • S’allume et s’éteint automatiquement

Pesée

  • Unités d’affichage : kg, lb, stlb
  • Gradation 0,1 kg (4 capteurs)
  • Maximum 180 kg

Affichage

  • Ecran graphique grande taille (62 mm x 40 mm)
  • Eclairage blanc contraste élevé

Analyse corporelle

  • Electrodes invisibles ITO
  • Masse grasse
  • Masse maigre
  • Indice de masse corporelle (IMC)

Dimensions

  • Balance extra plate 23 mm
  • Plateau de verre 32×32 cm
  • Poids 2,3 kg

Alimentation

  • 4 piles 1,5V (AAA)

Connectivité

  • Sans fil 802.11g
  • Très basse consommation
  • Sécurité WEP/WPA/WPA2-personal

Contenu du coffret

  • Balance connectée Withings
  • Câble USB 2.0
  • 4 piles 1,5V (AAA)
  • 4 pieds moquette
  • Guide d’installation

15 thoughts on “Balance connectée Withings”

  1. sympa le petit test !

    je me demandais juste si le calcul de masse graisseuse est bien fiable… genre si quelqu’un avait tenté de le coupler avec une analyse médicale rapide chez le médecin.

    (oui oui, je pense à haute-voix…)

  2. @doune
    le calcule de MG est moyennement fiable, en fait seul la moyennes des valeurs sur une semaine peuvent te donner une idée de ton %MG, perso j’arrive a avoir des variation de presque 500g (que sur la MG) sur 24h ce qui a mon avis est impossible

  3. Je l’ai achète en Septembre; Il y a une fonctionnalité que je utilise de plus et est de donner accès sur le site de Withings à mes mesure de poids à un ami diététicien (en Italie) qui m’a fourni une régime adapte à la course à pied. Il peut contrôler en remote mes progrès. Je confirme donc … une très beaux outil!

  4. Commentaire un peu tardif, désolé !!
    Chapeau pour le test, et également pour l’initiative. Car pour les personnes désirant perdre du poids, cela ne doit pas être toujours évident de savoir que le monde entier (« soyons fous ») est au courant des évolutions du poids de la personne concernée.
    Disons que cela permet de rendre la chose plus ludique et du coup, si cela peut en aider certains ce n’est pas une mauvaise chose.
    Il y a quelques mois, j’en avais parlé ici (http://maya-leblog.blogspot.com/2010/09/un-pese-personne-relie-internet.html) de façon tout à fait sérieuse comme à mon habitude. 😉

  5. @maya972
    Les retardataires sont très lourdement sanctionnés sur ce blog ^^
    Parler de mon poids ne m’a jamais posé de problème, même quand j’ai atteint des sommets et c’est donc naturellement que j’ai partagé cette information via withings. Mais après-coup, je dois dire effectivement que le fait que tout le monde aie accès à cette information, est une source de motivation supplémentaire (c’est sûrement un peu débile, mais je le ressens comme ca)
    Ton article m’a bien fait rire, je vais le rajouter en lien sur mon billet.

  6. Pas trop lourde la sanction !!

    Content que tu ais apprécié mon article (Oui la dérision, j’aime bien )

    Et effectivement c’est une bonne source de motivation.

    Personnellement ce qui me parait le plus louable de ta part est la décision prise le 11 Octobre !! Ca c’est vraiment un travail de chaque instant !!! Continues comme ça !

  7. Atterrissage sur ce billet par google…
    avec « fiabilité masse grasse withings » tu sorts en 3ième position !

    Je viens de recevoir ma withings. Surtout pour satisfaire ma curiosité des chiffres et accessoirement faire un suivi pour toute la famille… faut bien vendre le truc à madame 😉

    Je suis assez d’accord avec ton test. C’est clair qu’il ne faut pas faire de fixation sur le % et éviter de monter dessus chaque jour.
    Wikipédia donne d’ailleurs l’impédancemètrie comme assez imprécise. http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_masse_grasse

    J’ai un peu hésité sur le réglage personnel.
    Au final j’ai pris un profil standard et pas athlète car la définition de withing mentionne au moins 8 heures de sport par semaine.
    Ce que je n’ai même pas atteint en pleine prépa pour la SaintéLyon.
    et Vous ?
    ça change quelque chose ?

    PS : ce blog serait parfait avec le plug-in d’abonnement par mail aux nouveaux commentaires 😉

    1. perso, j’ai aussi choisi le profil standard (je suis assez loin des 8h de sport hebdo…). Mais à l’occasion d’une préparation de course un peu plus intensive, je me mettrai en mode athlète, pour voir ^^

      et merci pour ta remarque sur l’abonnement aux commentaires. Cela fait partie des choses qui ont « sauté » lors du changement de thème et que j’ai oublié de remettre.

      En attendant, voici le lien pour le flux RSS des commentaires :
      http://feeds.feedburner.com/CommentairesPourNoostromosBlog

Laisser un commentaire :