Cross de la Sablière 2014 – Récit d’une première

noostromo_running_blog_CR_cross_sabliere_2014

Ce dimanche, je participais pour la première fois à un cross. Pour faire simple et ne pas partir totalement dans l’inconnu, j’ai choisi le cross de la Sablière, dont le départ est à moins de 2 km de la maison, et dont le parcours m’est très familier puisque situé dans la forêt de Porchefontaine où je m’entraine toutes les semaines. J’avais même pu repérer le tracé de la course à de nombreuses reprises. Je savais donc à peu près dans quoi je mettais les pieds (en l’occurrence dans une boue bien molle, tantôt glissante, tantôt collante, un régal pour la peau). Et en plus, je n’étais pas seul, puisque Sebrom était à mes côtés sur la ligne.

Cross de la Sablière 2014 - Jamais eu un dossard aussi petit !

Cross de la Sablière 2014 – Jamais eu un dossard aussi petit !

4°C et un vent fort, mais un grand soleil en ce dimanche matin. Avec Seb nous arrivons sur le site de la Sablière avec une bonne heure d’avance sur l’heure du départ de la course. Récupération du dossard, puis nous partons pour un tour de reconnaissance, histoire de ne pas finir congelés avant d’avoir couru. En effet, je suis en t-shirt manches courtes et en short, et sans gants. Je suis plutôt optimiste dans la vie, mais là, c’est un peu excessif tout de même ! Bref, nous faisons une boucle de ce parcours en guise d’échauffement.

Parcours du cross de la Sablière 2014

Parcours du cross de la Sablière 2014

Pour le cross long, course à laquelle nous sommes inscrits, cette boucle sera à parcourir deux fois. 10500 mètres au total pour environ 200 mètres de dénivelé total. La première moitié de chaque boucle est presque plate, puis c’est la partie vallonée, en montées et descentes, pour finir par la côte de la Chaumière, 450m à 10% sur une pente très régulière, et un dernier sprint sur du plat pour rejoindre l’arrivée. Cette côte sera aussi au programme de l’Ecotrail 50 le mois prochain, aux alentours du 20e kilomètre.

Cross de la Sablière 2014 - Profil altimétrique

Cross de la Sablière 2014 – Profil altimétrique

La reconnaissance nous confirme que le parcours est très boueux, avec par endroits de véritables mares de boues. Heureusement, la partie plus vallonée est aussi plus sèche.

Nous rejoignons la Sablière juste avant l’arrivée des premiers du cross court, et nous allons nous maintenir plus ou moins au chaud devant les grandes marmites de thé bouillant. Les joëlettes des Dunes d’Espoir (lire leur compte-rendu ici) et des Bouchons de l’Espoir partent environ 10 minutes avant. Elles tiendront un très bon rythme, je ne les rattraperai que dans le 2e tour.

Départ !

11h25, nous rejoignons la ligne de départ (une ligne blanche entre deux arbres). On est un peu loin, et dès que le départ est donné, je me retrouve englué dans un peloton assez compact. Ça joue un peu des coudes, mais pas plus que sur un 10km route.

Saurez-vous trouver le noostromo qui cherche à se sortir de la masse du peloton ? (photo Claude Perrin)

Saurez-vous trouver le noostromo qui cherche à se sortir de la masse du peloton ? (photo Claude Perrin)

On arrive à présent au niveau des mares de boues. Le peloton se scinde en deux pour contourner les obstacles. Moi, je vois l’occasion de dépasser pas mal de monde. Hop, je trace tout droit, au milieu de la mare ! C’est froid, mais moins profond qu’on aurait pu le penser. En passant, j’éclabousse d’ailleurs tout le monde !

J’avance bien sur cette première partie. Je suis pratiquement à fond. Partir vite pour bien se placer, j’avais ça en tête au départ. Ça se passe plutôt bien. En arrivant dans la partie vallonée, la largeur du chemin diminue nettement. Mais le peloton s’est considérablement étiré, il n’y a donc aucune gène pour courir. Une grosse côte, avec des marches, très très raide, je n’arrive pas à courir jusqu’en haut. La bonne nouvelle, c’est que je commence enfin à me réchauffer ! Tiens, Sylvie est là pour nous encourager !

Juste avant la côte de la Chaumière (photo Claude Perrin)

Juste avant la côte de la Chaumière (photo Claude Perrin)

Des petits groupes commencent à se former, les allures se stabilisent. Tout le monde récupère un peu avant la fameuse côte de la chaumière. Qu’elle est longue ! J’y perds une ou deux places. En haut je peine un peu pour relancer sur le 2e tour. Premier tour en 23:45.

Pour la boue, même stratégie qu’au premier tour : quand il le faut, je n’hésite pas à tracer tout droit. Je gagne quelques places encore. Je plains un peu les porteurs du pointes quand j’entends leurs chaussures claquer sur les nombreuses parties dures et caillasses. Pas vraiment utiles sur ce cross à mon avis. Un bénévole m’annonce 55e juste avant de commencer la partie vallonée. Le top 50 va être difficile à atteindre quand même. J’ai déjà les quadriceps bien entamés. Je perds des places dans la côte à l’escalier, décidément trop difficile pour moi. La première féminine me dépasse. Je ne pensais même pas être devant elle. Mais je vais encore perdre une poignée de places dans la dernière côte.

Arrivée

Dans le sprint final, je suis un peu seul et j’en fini en 48:18 (soit un 2e tour en 24:33) à la 65e place au scratch (38e/91 en SEH). [voir le classement général en cliquant ici]

Seb arrivera quelques minutes plus tard. Sylvie nous rejoint. On ne s’éternise pas trop trop, car l’hypothermie menace et l’apéro attend !

C’est dur le cross, plus difficile encore que la 10km route. Il faut tout le temps relancer, entre vigilant sur des appuis souvent précaires, bref, être à fond en permanence. Je me suis probablement placé trop loin au départ, du coup j’ai du batailler sur le début, y laissant pas mal de force. Je finis donc un peu à la peine le 2e tour, et au final à une bonne minute du top 50.

C’était une belle expérience, qui donne envie de s’essayer un peu plus à cette discipline ancestrale de la course à pied.

Merci

Un grand merci aux bénévoles, très sympas et accueillants, à Sylvie pour les vidéos, à Claude Perrin pour les photos et à Seb pour le bon moment passé !

Matériel

Capture d’écran 2014-02-15 à 20.42.14

Les bonnes vieilles XT-Wings 2, toujours confortables et sures (et lourdes aussi, surtout quand elles sont chargées de boue…)

Datas

Le cross de la Sablière 2014 - FC et Profil

Le cross de la Sablière 2014 – FC et Profil

Peu de moments de répit sur cette course. Plus de datas sur Movescount.

A lire

En savoir plus

Suivez Nootromo Running Blog sur Facebook

4 thoughts on “Cross de la Sablière 2014 – Récit d’une première

Laisser un commentaire :