Running Session #86 – À la fraiche

Ce samedi matin, quand le réveil sonne à 6h00, je me maudis d’avoir proposé à Shuseth de courir avant l’aube. Etant en formation, je devais être de retour à 8h.

Donc, on se retrouve à 6h30 devant la Mairie. Il fait -1°C.

Il fait encore totalement nuit.

Les décorations de Noël sont déjà en place et allumées devant l’hôtel de ville. La patinoire miniature est achevée.

Le parvis de la Mairie aux couleurs de Noël

Nous partons en direction de l’étang de La Gineste et sitôt dans la forêt, nous allumons les frontales pour essayer d’éviter les plus grosses flaques de boues.

Vue la température, tout ceci ne devrait pas tarder à geler. Pas sur que cela soit mieux… on verra. Il fait froid, mais avec l’équipement que j’ai ce matin, je suis juste bien. Ni trop ni trop peu.

Détail de mon équipement du jour :

De gauche à droite : le pantalon Kalenji Isolate Comfort, le t-shirt manches longues orange Kalenji Deefuz Comfort et la veste polaire sans manches.

J’ai juste rajouté un t-shirt technique par-dessus le maillot manche longues. Les premières impressions sont plutôt favorables. Le pantalon est très confortable, le maillot mériterait d’avoir des passants pour les pouces au bout des manches, pour bien maintenir les manches et la veste polaire sans manche idéale pour ces températures ; elle fait aussi office de coupe-vent efficace.

Au niveau des protections des extrémités, aujourd’hui j’ai des gants coupe-vent Kalenji, très efficaces et un buff Kalenji autour du cou et un autre sur la tête (à la place d’un bonnet).

Voilà, c’est un peu mon équipement bis, que j’utilise en alternance avec le principal (aujourd’hui dans la machine à laver ;))

Nous suivons le GR11 jusqu’à l’étang de la Geneste. Pas toujours facile de repérer le marquage avec les frontales, mais on y arrive ; il faut dire aussi qu’on commence à connaitre le trajet ;).

Par terre c’est encore bien boueux et cela rend la grosse descente finale vers l’étang quelque peu casse-gueule (nous n’avons ni l’un ni l’autre de chaussures typées trail aux pieds…)

On fait le tour de l’étang de la Geneste. Le coin est d’un calme presque absolu, uniquement troublé par les cris des oiseaux d’eau.

Retour par le même chemin. La montée est bien raide. Impossible de courir ! Il tombe quelques flocons de neige. A la lueur de la frontale, l’effet est assez marrant et hivernal 🙂

Avec une bonne accélération à notre retour en ville, nous finissons à 7h55. Parfait !!

Mairie de Versailles, aux premières lueurs du jour

Le jour commence à peine à se lever, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus (à comparer avec celle du début de l’article.

Shuseth me donne mon exemplaire de l‘accu Petzl Core, destiné à remplacer les piles de nos frontales. Un article sera consacré à ce produit après quelques semaines de test.

Bilan de la séance

  • le calme d’une séance matinale est fort agréable
  • j’ai trouvé un bon équilibre dans le choix de mes fringues.
  • parcours assez exigeant finalement : 150D+
  • allure tranquille de 7’28 avec une FC de 132 bpm (58%)

Courbes et Tracé GPS

FC et Allure

[custom_field field= »embed » this_post= »1″ limit= »1″ between= »,  » /]

11 thoughts on “Running Session #86 – À la fraiche”

  1. Courageux vous êtes! Mais pour voir de petits flocons tomber dans le faisceau de la frontale cela doit valoir le coup!!!
    Je lirai avec attention ton retour sur l’accu Petzl car j’ai acheté une Tikka² hier en prévision de la reprise d’une 3ème séance hebdo qui va forcément devoir se faire avant le lever ou après le coucher du soleil et les piles c’est le mal!

  2. Effectivement il faut du courage pour partir ainsi à la fraiche !
    Mais l’ambiance doit être bien agréable, pas de bruits de la ville, juste le doux son des oiseaux, et celui des coureurs !
    En plus ta FC ne monte pas bien haut, affuté le bougre !!!

  3. Alors tu as maudit Shuseth, mais ça valait le coup !!!!
    Les sorties du matin avant le tumulte de la ville, c’est top non?
    Je suis sur que tu as été bien ensuite pour ta formation, avec l’impression d’avoir fait deja beaucoup de choses !
    La veste polaire sans manches je n’en n’est pas, il faudra que j’essaye ça.. 😉
    Moi je suis sorti ce matin, mais vers 8h, apres le lever du jour…Pas eu le courage plus tot, il faut dire qu’on nous annoncait de la neige toute la journée, mais a cette heure, même pas un flocon 🙁
    (billet à venir)..

  4. @SebRom
    premier essai de l’accu Core mardi soir. Il est chargé et dans la frontale.
    De plus gros flocons sont attendus mercredi et jeudi… 😉

    @Maya972
    tout à fait, la ville est encore calme. La forêt est complètement déserte.

    @vinvin20
    j’aime beaucoup courir le matin. Ca me donne l’impression d’avoir bien rempli ma journée. J’avais effectivement plutôt la forme le matin en formation. L’après-midi, par contre je me suis endormi 😀

    @Clara
    il suffit d’un bon réveil pour en profiter 😀

  5. @ Noostromo :
    Moi aussi, accu chargé 😉

    @ Sebrom :
    Il y a un gros intérêt: celui de pouvoir gérer la luminosité dans le temps.
    Par défaut, la luminosité de la frontale diminue très rapidement. Avec l’accu, on peut avoir une luminosité constante pour une durée pré-déterminée. 🙂
    Et comme on peut avoir plusieurs profils, on peut ajuster le profile en fonction de la sortie.

Laisser un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.