Running Session #90 – Dans la poudreuse !

Mercredi 20h15 : après quelques galères dans les transports parisiens très perturbés par la tempète de neige j’arrive à regagner Versailles.

Le spectacle est saisissant : le parvis de la gare est désert, et pour cause, la rampe d’accès est gelée, interdisant aux bus et aux voitures tout accès. Les rues sont encombrées de voitures tentant tant bien que mal d’avancer sur une couche de neige gelée.

De nombreuses voitures sont abandonnées par leur conducteur un peu partout sur les bords de chaussées. Un vrai bazar !

J’ai fait quelques photos de Versailles by night sous la neige : à voir sur CETTE PAGE.

Du côté de la Mairie

Jeudi 11h15 : le grand soleil contraste bien avec le gris d’hier. Allez hop je chausse mes trails XT-Wings et c’est parti pour une séance de photo-running. J’ai pris mon appareil photo en bandoulière (pas très pratique, mais je voulais de belles photos).

Je suis un peu déçu de ne pas pouvoir accéder au parc et aux jardins du château, fermés car jugés trop dangeureux… Pas grave je me dirige vers la pièce d’eau des Suisses.

Même Louis a pris un coup de froid

Les chaussures procurent une accroche étonnante sur cette surface gelée (neige compactée glacée) mais je reste très concentré sur mes appuis et mes poussées. Pas non plus envie de me blesser bêtement. Quand c’est possible, je privilégie la course dans la poudreuse, plus fatigante mais moins glissante.

J’arrive à la Pièce d’eau des Suisses. Spectacle exceptionnel : de la poudreuse partout, 10 à 20 centimètres d’épaisseur. L’étang est gelé aux 2/3 environ. Je m’éclate bien là à courir dans la neige fraiche (j’en profite, l’évènement étant plutôt rare en région parisienne).

Pièce d'eau des suisses sous la neige

On pourrait sans problème faire du ski de fond ! D’ailleurs, vous devriez aller lire cet article : freeride aux buttes chaumont à Paris – c’est juste énorme 😀

Bref, moi je cours dans la poudreuse. Ca fatigue un peu plus, faut bien monter les genoux mais les sensations sont géniales 😀

noostromo dans la poudreuse !

Je fais le tour complet de la pièce d’eau, dans la poudreuse. Je ne suis pas le seul : de nombreux promeneurs et quelques runners profitent de ces conditions particulières.

Pièce d'eau des Suisses

Je vais jusqu’à la porte des matelots, mais elle est fermée également. Pas moyen de pénétrer dans le parc de côté !

Tant pis, il est temps de faire demi-tour. A travers les grilles on a quand même un petit aperçu de l’intérieur des jardins.

Apollon pris par les glaces

Bilan de la séance

  • juste du plaisir 😀

Toutes les photos

[nggallery id=77]

Courbes et tracés GPS

Running Session #90 – FC et Allure

[custom_field field= »embed » this_post= »1″ limit= »1″ between= »,  » /]

16 thoughts on “Running Session #90 – Dans la poudreuse !”

  1. Quelle veinard tu es d’avoir ou aller courir jeudi sous ce beau soleil dans ce cadre magnifique!
    Merci de nous le faire partager 🙂

  2. Le soleil était au rendez-vous.
    Et le Noostromo toujours dispo et prêt à dégainer son APN pour nous faire partager ses sorties.
    De superbes photos !
    Ton terrain de jeu est déjà magnifique mais sous la neige, cela donne une toute autre atmosphère !

  3. ça me rappelle un peu l’épisode de 2003 quand j’allais à l’ufr de sciences de versailles en caisse. une vraie pagaille (enfin selon moi hein :-D)
    mais ces photos sont bien plus apaisantes que les glissades incontrôlées au volant d’une voiture.
    j’aurais adoré effectuer ce genre de sortie !

  4. Vraiment de belles photos, avec un super temps, ça me rappel la semaine dernière avec Lamiricoré.. tu as aussi été « dans le grand blanc » 🙂
    Et vous n’êtes pas a plaindre niveau quantité, vous avez été aussi servi que nous!!
    Super étendue de neige fraiche prés de la pièce d’eau des Suisses, on se croirait en Laponie… 😉
    Manque plus que les chiens de traineaux!
    Beau travail!
    Et La Noostromoto, elle a pas trop souffert?

    1. pas trop tant que je restais en mouvement. Mais à la fin je m’arrêtais trop pour faire des photos. Me suis arrêté presque 20 minutes (au soleil quand même) à photographier les oiseaux sur le plan d’eau, et là j’ai eu froid aux pieds 🙂

Laisser un commentaire :