Running Session #120 – seul dans les bois

Petit problème de synchronisation avec shuseth ce soir (mea culpa, pas vérifié que mon tweet était bien arrivé).

Etant tout équipé, je me lance quand même à l’assaut du GR 11, seul.

Comme dimanche, je ne laisse affiché que la FC sur l’écran de la garmin, pour rester le plus possible en endurance fondamentale.

reflet dans une flaque...

reflet dans une flaque...

C’est marrant comme on n’appréhende pas de la même façon une sortie nocturne en foret seul et en groupe. Malgré ma frontale à pleine puissance, je me sens bien petit dans toute cette obscurité.

Ca bouge beaucoup dans les fourrés. J’aperçois quelques lapins dont un, plutôt courageux (ou stupide) qui traverse le chemin, s’arrête dans le faisceau de la frontale, fait le beau, et s’en retourne lorsque je fais mine de dégainer l’appareil photo 😉

J’avance bien, j’essaie de maintenir un rythme soutenu, finalement sans trop regarder le cardio (après 2 ou 3 trébuchages, j’ai préféré regarder où je posais mes crossmax plutôt que ma garmin).

Terrain très gras, boueux à souhait dans les descentes. Je me régale.

Quelques frayeurs liées aux bruits nocturnes sur le retour (genre pas un bruit et soudain le cri du hibou à fond, juste quand je passe ^^)

Je n’ai finalement pas croisé le Shuseth qui a choisi une autre voie.

Bon, ben moi je suis très content de cette séance nature en nocturne #çafaitdubien.

FC et ALLURE

RS #120 - FC et ALLURE

RS #120 - FC et ALLURE

TRACE GPS

[custom_field field= »embed » this_post= »1″ limit= »1″ between= »,  » /]

10 thoughts on “Running Session #120 – seul dans les bois”

  1. et même pas de flamants roses ?

    Bien flippant ne tout cas ces sorties de nuit en forêt.
    Mais j’ai expérimenté presque pire : le bord de seine de nuit.
    La frontale fait déguerpir les poissons et rongeurs qui roupillent au bord.
    Je fais des bonds à chaque fois !

Laisser un commentaire :