Paris-Versailles 2013

Paris-Versailles 2013, le récit

Quatrième participation consécutive au Paris-Versailles, une course très chère à mon coeur. C’est aussi « la course qui va à la maison ». Mais cette année, je ne sais pas trop quel objectif me donner. Je suis en pleine préparation pour le marathon de Strasbourg qui se déroulera dans 4 semaines exactement. Je devrais donc plutôt utiliser cette course comme sortie longue. Bon, 16 km, c’est un peu court pour une sortie longue, alors le minimum c’est de la faire en entier à allure marathon.

Bénévole au retrait des dossards.

Comme en 2012 et 2011, quelques membres de la Runnosphère ont accepté de donner un peu de leur temps comme bénévoles au retrait des dossards. J’y passe mon vendredi après-midi avec Christian, Richard, Sylvie et Maya. L’ambiance était comme d’habitude très sympa. Le flot des coureurs a été plutôt régulier, et je n’ai jamais eu l’impression que nous étions débordés. Pas non plus de problèmes particuliers, les coureurs ayant pour la plupart bien intégré que le certificat médical était obligatoire.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2013 - Bénévoles et Coureurs

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2013 – Bénévoles et Coureurs

20h, à la fermeture des portes du palais des Sports d’Issy-les-Moulineaux j’ai quand même un peu mal aux jambes, mais je suis bien heureux une nouvelle fois de cette expérience. Un petit verre avec tout le monde après un discours du président clos cette belle journée et cette expérience de bénévole pour 2013. Je n’oublie bien évidemment pas de récupérer mon dossard, le n° 900.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2013 - Dossard 900

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2013 – Dossard 900

La course

Je fais le trajet depuis Versailles en RER avec Julien, l’occasion de parler… course à pied ! Nous sommes dans le sas à 9h40. Pas de trace des autres membres de la Runnosphère. Bon, nous profitons de la ligne droite sous le pont d’Iena pour nous échauffer un peu avant de prendre place pour le départ. C’est là que nous retrouvons Richard, Sylvie et Grego. On discute un peu de nos objectifs respectifs sur la course. On aperçoit Christian un peu plus loin dans le sas, mais malgré nos appels, il ne nous entend et ne nous voit pas.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2013 - La course

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2013 – La course

Départ !

De toute façon, c’est le départ, les élites s’élancent. Pfiou, quelle vitesse d’emblée, ça file ! Une minute plus tard c’est à nous. Ça coince et se bouscule un peu à l’approche de la ligne car ceux qui n’ont pas pu rentrer dans le sas poussent par le côté les autres pour franchir la ligne, comme dans un entonnoir. Allez, je passe la ligne et enclenche le chrono.

Six kilomètres de quais

Dans l’affaire, j’ai perdu mes compères de la Runnosphère. Un peu plus loin j’aperçois Grégo qui file bon train. Je me cale plus ou moins derrière lui. Pas si facile, il va vite et il y a finalement pas mal de monde à doubler. Les deux premiers kilomètres passent à près de 4:00/km, et d’un coup je ne vois plus Grego. Disparu ! A ma droite, j’entends des « clac-clac-clac » assez sonores. Je pense à un coureur en VFF, mais non, c’est un mec avec une grosse bouée gonflable et des palmes. Y’en a qui sont motivés :)

Je ralentis légèrement pour ne pas trop m’épuiser avant la côte des Gardes. Je sens que je suis dans un bon jour, les jambes répondent bien et le cardio n’explose pas. Bref, je suis bien. Je décide finalement de continuer ainsi en faisant confiance à mes sensations. Ce sera plus vite que l’allure marathon, mais là sur le moment, je prends énormément de plaisir à courir à cette allure et m’y sentir bien, alors je profite.

On passe dans ce long tunnel ; c’est un moment assez pénible, il y fait très chaud, c’est étouffant. Le ravito du km 5 se présente et j’attrape une bouteille d’eau. J’hésite un moment à prendre un morceau de sucre. Je renonce, je ne l’ai jamais fait, c’est surement pas une bonne idée de tester ça en course. Toujours pas de pluie, alors que de grosses averses étaient annoncées. On ne va pas se plaindre ! 25:12 pour ces 6 premiers kilomètres (4:15/km – 169 bpm). Ça va, j’arrive dans de bonnes conditions au pied de la côte.

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2013 - Dénivelé et fréquence cardiaque

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2013 – Dénivelé et fréquence cardiaque

La côte des Gardes.

Elle est là, je reconnais bien ce rond-point, ce dernier virage qui nous conduit sur la route des Gardes et sa pente à 6% de moyenne sur 2200 mètres. J’y vais au feeling, sans trop regarder la montre, le regard porté vers l’avant (et le haut). Je peine un peu dans la première partie, très pentue, puis trouve un rythme de croisière que j’arrive à maintenir à quelques secondes près.

Philippe immortalise mon arrivée en vue du sommet de la côte (merci pour la photo). Grosse concentration ^^

Au sommet de la côte des Gardes

Au sommet de la côte des Gardes (photo Jahom)

12:21 (5:37/km – 173 bpm) pour ces 2200 mètres, mon record de 2011 est battu !

Fin de course

Je ralentis encore un peu au passage dans le ravito, pour manger un quartier d’orange et une poignée de raisins secs, le tout arrosé d’un peu d’eau. On court maintenant dans la forêt de Meudon. Mon allure est un peu plus faible qu’en bas de la côte, mais la fin de la course est assez vallonée. Bon ça tourne autour de 4:25/km. Je passe aux 10km en 47:30, exactement comme en 2012. Je me dis que si je tiens le coup, je vais de nouveau passer sous les 1h15. C’est motivant, d’autant que je n’ai pas l’impression de forcer.

La côte du cimetière de Viroflay se présente, toujours aussi cassante pour les jambes à cet instant de la course. Heureusement, elle est très courte et il y a un ravito suivi de la descente finale vers Versailles. Il commence à pleuvoir légèrement en entrant dans la ville. J’attaque cet interminable faux plat en accélérant progressivement. En passant devant la maison, Clara et Nina sont là! Je fais une halte express pour les embrasser et je repars à fond.

Un dernier virage est la ligne est là juste devant. 1h14:57 ! Je relâche, laissant passer l’habituelle sensation de malaise suivant l’arrêt brutal de l’effort. Puis je vais tranquillement chercher mon ravito et ma médaille. Comme toujours, la médaille est magnifique !

Noostromo Running Blog - Paris-Versailles 2013 - La médaille

Noostromo Running Blog – Paris-Versailles 2013 – La médaille

Arpenter le terrain

Sillonner le parcours

Respirer le paysage

Cultiver son endurance

A peine sorti du sas d’arrivée, une énorme averse tombe sur l’avenue de Paris. C’est sympa et pratique la douche à l’arrivée !

Le débriefing Runnosphère à Rome

Les coureurs de la Runnosphère arrivent petit à petit : Richard, Grego, Julien, Sylvie, Giao, et même Shuseth qu’on n’avait pas encore vu.  On pose pour la traditionnelle photo de groupe. Je suis dans un état de fraicheur étonnant !

La Runnosphère au Paris-Versailles 2013

La Runnosphère au Paris-Versailles 2013 (photo Giao)

Merci

Toujours un grand merci à Sylvain Fresnel et à l’association Paris-Versailles grâce à qui ce partenariat avec la Runnosphère est possible. Merci aussi aux membres de la Runnosphère d’avoir joué les bénévoles avec bonne humeur. J’espère que l’expérience vous a plu et que vous y reviendrez :)

Historique de mes Paris-Versailles

Course
Date
Temps
Allure
Général
SéniorH
%
MC
Paris - Versailles26/09/101:26:0505:238445/189424524/763345
Paris-Versailles25/09/111:17:1104:482389/207381390/817112
Paris-Versailles30/09/121:14:3804:362222/212601303/829810
Paris-Versailles29/09/131:14:5704:371870/215651088/791609
Le CR est disponible en cliquant sur le nom de la course

Quelques statistiques :

Matériel :

Données corporelles :

  • poids : 90 kg
  • FC moyenne/max : 172/187
  • Allure moyenne : 4:37

Données de la course :

  • Distance : 16,2 km
  • Dénivelé : +220/-130m

Comptes-rendus de la Runnosphère :

17 thoughts on “Paris-Versailles 2013

  1. Bonne performance pour course de prépa marathon ;)
    Y’avait réellement un gars à 4′/km en palmes o_O
    Belle médaille.
    Et surtout bonne continuation pour ta préparation marathon !

  2. Retroliens : Paris Versailles 2013 - Mangeur de Cailloux

  3. Chapeau !! Tu passes sous 1h15 !! Tu as vraiment une excellente coach !!
    Le type avec les palmes me fait penser au coureur déguisé en pingouin et qui avancait plutôt bien !!

  4. Décidément, tu as droit à une douche gratuite à chacune de tes courses en ce moment!^^
    Celle là ,tu pouvais pas la manquée : C’est TA course! Et elle est historique pour toi.
    Encore une belle médaille ! Il faut dire que tu as une Coach hors « père » ;)

  5. Grosse concentration mais tous le regard porté vers l’avant, comme pour chercher enfin le sommet ou un virage dissimulant une montée un peu plus aiguë encore. Chouette CR. Jolie performance en tout cas.

Laisser un commentaire :